×
Publicités
Publié le
22 sept. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Libre-échange : les fédérations textile européenne et japonaise à l'unisson

Publié le
22 sept. 2016

Alors que se tenait en avril le 16ème round de négociation d’un traité de libre-échange entre le Japon et l’Union européenne, la Confédération Européenne du textile et de l’habillement (Euratex) et la Fédération Japonaise du Textile (JTF) ont décidé de faire cause commune. Elles estiment que l’accord soutiendrait leurs structures respectives, jugées « complémentaires ».

Akikazu Shimomura, président de JTF, et Serge Piolat, président d'Euratex - Euratex


Une union professionnelle bien loin du très difficile bras de fer entourant les moribondes négociations autour du libre-échange transatlantique. Il faut dire que les marchés européen et nippon sont des clients privilégiés l’un de l’autre. Le Japon est pour l’Europe le 7ème marché d’exportation pour le textile-habillement, avec quelque 1,9 milliard d’euros de biens expédiés. A l’inverse, l’UE est dans ce domaine le 3ème client du Japon, avec près de 0,7 milliard d’euros de marchandises.

L’Euratex et JTF estiment qu'un accord de libre-échange permettrait d'élargir les échanges et les investissements menés dans le textile-habillement, ainsi que de promouvoir le développement des affaires. Cela ouvrirait également la porte à plusieurs types de coopérations en recherche et développement, offrant de nouvelles possibilités aux deux marchés. Les deux organismes sont au final d’accord sur les règles devant entourer l’élimination, ainsi que sur les règles d’origines.

« Nos collègues japonais croient comme nous que les règles doivent être adaptées à la structure de nos industries et que nous sommes ensemble les meilleurs juges de ce qui fonctionne pour nos industries », explique le président d’Euratex, Serge Piolat. « Je suis donc très heureux que nous puissions partager cette déclaration commune et je demande instamment aux négociateurs des deux côtés de la prendre dûment en considération. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com