×
5 246
Fashion Jobs
LA HALLE
Chef de Produits-Acheteur - Femme (H/F)
CDI · WASQUEHAL
LACOSTE
Global Footwear Trade Marketing Manager F/H
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Essayeur / Retoucheur Flagship Luxe H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · NICE
TAPE À L'OEIL
Directeur Régional Rhône Alpes H/F
CDI · LYON
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable d'Atelier Retouches - Flagship Luxe H/F
CDI · PARIS
CELIO
Juriste en Droit Des Affaires H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Consultant en Recrutement Expérimenté (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Directeur National Des Ventes H/F
CDI · MARSEILLE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock H/F - PAP Luxe - la Vallée Village
CDI · SERRIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
SKECHERS
Hris Manager (M/W/D)
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Chef de Produit Marketing Development H/F
CDI · TOULOUSE
BALMAIN
Directeur.Trice Collection Merchandising Accessoires H/F
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable Des Stocks H/F
CDI · PARIS
REPETTO
Chef de Produit Athleisure H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Juriste Généraliste (Dominante en Droit Immobilier) (H/F) - Paris 9ème
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Responsable Regional Atlantique (H/F)
CDI · NANTES
GROUPE BEAUMANOIR
Responsable Regional Region Rhone (H/F)
CDI · LYON
RITUALS COSMETICS
Coordinateur(Trice) Travaux & Maintenance
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Directeur Visuel Merchandising F/H
CDI · PARIS
LACOSTE
Coordinateur/Planner Des Ventes Discounters F/H
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
1 juil. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lieux insolites et mises en scène spectaculaires pour les défilés à Paris

Par
AFP
Publié le
1 juil. 2012

PARIS, 30 juin 2012 (AFP) - Parkings, dojos ou jardins publics, les défilés de mode masculine ont investi ces derniers jours des lieux insolites à Paris, multipliant les trouvailles de mise en scène pour captiver leur public.

La marque Kenzo avait investi la Maison du judo à la périphérie de la capitale samedi matin, surprenant journalistes et acheteurs de grands magasins du monde entier en ouvrant le spectacle avec une dizaine d'acrobates debout sur une passerelle.

Deux d'entre eux font le poirier sur la rambarde, plusieurs mètres au-dessus de la salle. Puis ces adeptes du "parkour", pratique de saut urbain, enjambent les balustrades sur le côté de la salle, volant au-dessus des invités pour atterrir sur des tatamis d'où ils se lancent dans une série de pirouettes.

Passée cette intro spectaculaire, la marque, dessinée par les New-Yorkais Humberto Leon and Carol Lim, présente une collection ultra-urbaine, teintée d'éléments safari comme ce tigre multicolore gueule ouverte au dos d'un blouson ou ce bermuda surligné d'un discret motif panthère.

Dans la foulée, le défilé apparemment classique pour la remuante Maison Martin Margiela, dans un luxueux hôtel particulier, a surpris par le choix de ses modèles, tous noirs et en partie "castés" dans la rue, pour présenter une collection à dominante blanche.

La veille au soir, le défilé Givenchy sentait l'encens, grâce à un diffuseur de parfum à l'entrée d'un hangar industriel. Inspirée par l'obsession de son styliste italien Riccardo Tisci pour la religion catholique, la collection multipliait tuniques-chasubles noir et imprimés représentant la Vierge ou des saints, à dominante de rouge, noir et rose.

Ensuite, la petite caravane mode est partie au vert pour voir la deuxième collection de prêt-à-porter masculin de la marque Berluti (LVMH), connue pour ses chaussures, sous la houlette d'Antoine Arnault, fils de Bernard.

Coupettes de champagne et petits fours délicats en main, dans cette partie du jardin du Palais-Royal privatisé pour l'occasion, les "happy few" étaient invités à déambuler entre différents tableaux vivants. De superbes hommes-objets, mannequins et non-professionnels de tous âges, luttaient contre l'ennui, marquant la pause dans un décor de roseraie, de bibliothèque anglaise.

Jeudi soir, le styliste belge Dries Van Noten, qui aime les décors bruts et urbains, avait choisi un parking, banal et nu, pour présenter une collection riche aux tons d'orange brûlée et marine, motif camouflage et soies mordorées vert et cuivre, jouant sur les contrastes entre codes tailleur et style de la rue.

Les défilés de mode masculine se poursuivent jusqu'à dimanche après-midi, avec les collections attendues de Hermès, Lanvin et Paul Smith, avant de laisser place dès la soirée à la haute couture.

Par Gersende RAMBOURG

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.