×
Publicités

Lili Sidonio prend son envol au sein de Molly Bracken

Publié le
29 juil. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Celle qui accompagne ses parents depuis toujours sur les salons et dans la création de la marque Molly Bracken, lancée en 2008 par Julian et Catherine Sidonio, a mis le pied à l’étrier très jeune. Ainsi, à l’âge de 10 ans, trop petite pour porter la marque familiale, elle demande à sa mère de créer une version enfant des collections. Mini Molly voit le jour en 2011 avec Lili Sidonio comme égérie. Devenue adolescente, la jeune femme dessine ses propres collections dès 2015 à l’âge de 14 ans avant que ne soit véritablement lancée Lili Sidonio pour l’hiver 2016.
 

Collection Lili Sidonio automne-hiver 2020

 
Aujourd’hui, âgée de 18 ans et étudiante depuis un an à l'école Central Saint Martins de Londres, Lili Sidonio s’émancipe petit à petit. "Avec ma propre marque je suis dans la continuité de Mini Molly, confie t-elle. 90 % du style vient de moi, tandis que ma mère vient peaufiner les collections avec toute son expertise." Inspirée par sa vie londonienne, la collection automne-hiver 2020 adopte un ton propre à l’univers et aux influences de Lili en personne. "On navigue entre le style Army, New Age et rock londonien avec une ambiance garçonne composée de costumes trois pièces, d’ensemble blazer-jupe, de pièces plus fortes rehaussées de couleur flashy. C’est très urban street mais toujours girly et surtout portable tous les jours, souligne Lili Sidonio.  Ça me ressemble surtout beaucoup puisque je navigue entre deux nationalités avec un père anglais et une mère française !"

La marque qui expose sur de nombreux salons chaque saison, dont Who’s Next à Paris, est actuellement en pleine croissance sur de nombreux marchés. "Lili Sidonio est présente dans plus de 3.200 points de vente dans le monde, des États-Unis au Canada, (l’un de nos marchés phares avec notamment 50 corners au sein des grands magasins Hudson’s Bay), en passant par l’Amérique du Sud (Mexique, Chili) et l’Europe (dont l’Espagne avec 30 corners chez El Corte Inglés), confie Julian Sidonio, CEO de Molly Bracken. En France, nous misons sur le soutien des multimarques avec une distribution chez plus de 350 détaillants. La marque est assez nouvelle ici et bénéficie d’une belle progression", poursuit-il, tout en restant discret sur le chiffre d’affaires des marques. Tandis que celle-ci vient de s'allouer les services de l'agence de communication parisienne Dresscode pour accroître sa notoriété.

Lili Sidonio est la directrice artistique de sa marque éponyme et incarne aussi celle-ci chaque saison..

 
Et si le Covid-19 a ralenti pas mal de projets, il a surtout permis à la marque de créer un lien avec sa communauté. Véronique Chuette, recrutée en milieu de confinement en tant que responsable marketing de Lili Sidonio, a ainsi immédiatement agi pendant cette parenthèse. "Nous avons mis en place un plan influence et Instagram pour distraire et nouer le dialogue avec nos clientes, explique celle-ci. Nous avons rencontré notre public avec de jolis scores et nous avons aussi noué des partenariats comme avec la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France à qui nous avons reversé 10 % de nos ventes. Mais notre plus belle réussite a été de sortir cette nouvelle collection !"

Tandis que les prochains challenges consistent à développer des collections encore plus responsables : "Le sustainable, le green sont très appliqués et enseignés à Londres, explique Lili Sidonio. Pour ma marque je me penche beaucoup sur cela mais il y a parfois des difficultés à appliquer ce que nous voudrions car il y a souvent des minimums de commandes pour certaines matières. Il est évident que les consommateurs veulent du changement maintenant mais nous travaillons un an en avance et nos premiers changements interviendront d’ici le printemps-été 2021."
 
Premier acte, Lili Sidonio vient de signer la charte de PETA renonçant ainsi à l’utilisation de plume, cuir, soie et même de la laine dans ses collections dès l’été 2021. Tandis, qu’elle participe au programme Go for Good des Galeries Lafayette en proposant des pièces en polyester recyclé. "Bien sûr tout cela a un coût supplémentaire mais ça vaut le coup, souligne Catherine Sidonio, co-dirigeante, créatrice et directrice artistique des différentes marques de Molly Bracken. D’ailleurs les prochains projets pour Lili Sidonio concernent l’accessoire, un univers que nous n’avons pas encore développé. Nous sommes actuellement en recherche de nouvelles matières écoresponsables et de fournisseurs pour imaginer des sacs."

Enfin, si la marque familiale Molly Bracken affiche encore sa présence sous le label Lili Sidonio, comme un gage de protection et de reconnaissance, celui-ci devrait prochainement disparaître pour laisser Lili Sidonio voler de ses propres ailes. "Elle a acquis de l’assurance et affirmé sa personnalité, conclut Catherine Sidonio. Elle est prête à prendre son envol !"

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com