×
Publié le
22 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Livraison: Walmart va déployer ses véhicules autonomes en Arkansas

Publié le
22 déc. 2020

Alors que la livraison par drones continue de nourrir les fantasmes du secteur, son alternative terrestre gagne doucement du terrain. Après un an de test, le mastodonte américain de la grande distribution Walmart annonce que ses camions de livraison autonomes seront mis en service dès 2021 dans l’Arkansas, avec déjà des projets d'expansion en Louisiane.


Walmart


Développés avec l’entreprise Gatik, ces camions ont déjà parcouru près de 113.000 kilomètres durant les essais, en présence d’un chauffeur pour observer les manœuvres.

Les produits sont chargés à partir de dépôts locaux de produits, avant d’être envoyés à l’adresse de livraison. Le client est averti par notification de l’arrivée du véhicule dans lequel il pourra retirer sa commande.

Craignant notamment de prendre du retard sur le groupe Amazon, Walmart teste la livraison autonome avec pas moins d’une dizaine de partenaires, allant du californien Waymo au chinois Baidu en passant par le constructeur Ford.

Le mois dernier, il annonçait une phase de test avec les véhicules de l’entreprise Cruise en Arizona. Entreprise qui avait notamment fait parler d'elle en profitant du confinement américain, et de son trafic plus réduit, pour mener des tests de livraison au profit de banques alimentaires.


L’apparition progressive de véhicules autonomes destinés aux particuliers, et notamment la médiatisation des modèles Tesla, a donné un coup d’accélérateur aux différents projets liés aux livraisons sans chauffeur. En Chine, le groupe Alibaba perfectionne son outil de consigne roulante destinée à livrer en une fois les diverses commandes d’un même quartier. Tout en poursuivant son projet de déployer une centaine d’aérodromes pour drones devant permettre de réduire les coûts de transport vers des villages isolés.


Le chinois Alibaba dévoilait en septembre la dernière version de sa consigne autonome, destinée à utiliser les voies réservées aux deux roues - Alibaba


De son côté, Amazon continue de cibler la “livraison en 30 minutes”, tout en restant discret sur l'avancée de ses recherches depuis la première livraison par drone effectuée en 2016 au Royaume-Uni. “Nous prévoyons de déployer Prime Air rapidement et efficacement, et de livrer des colis par drone aux clients d’ici quelques mois”, indiquait le PDG Jeff Bezos à la veille de la crise sanitaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com