Livystone : la nouvelle ligne de bain lancée par Lisa Chavy

Non contente d'avoir lancé la marque de lingerie premium Livy en 2017 en partenariat avec les groupes Vog et Etam, Lisa Chavy, par ailleurs directrice artistique de l'enseigne Undiz depuis 2007, s'apprête à dévoiler son pendant beachwear nommé Livystone.


La collection printemps-été 2018 de Livy - Instagram @livystudio

Composée d'une soixantaine de modèles pour le printemps-été 2018, cette première collection repose sur le même découpage que celui de Livy. Avec ses trois lignes, la ligne de bain entend plaire à toutes les femmes qui composent sa cible d'urbaines. La gamme "New York" comprend donc une série de basiques en néoprène ou nylon, tandis que "Los Angeles", plus « cool » selon sa créatrice, joue sur les matières estivales comme le crochet ou les tons sable et doré. Enfin, la ligne "Paris" aux coupes plus "dame" présente des modèles brodés de bijoux. 

Si Livystone se positionne davantage comme une ligne estivale, elle compte bien renouveler son offre l'hiver, avec une proposition recentrée sur quelques essentiels. En parallèle, Lisa Chavy, qui envisage cette collection comme une marque à part entière, développe quelques pièces de beachwear (kimonos en voile de coton, combishorts...) pour l'enrichir, s'inscrivant dans la lignée des pièces homewear imaginées pour Livy. 

La créatrice de lingerie ne semble pas opposée à l'idée d'ouvrir une boutique Livystone dans le futur mais pour cet été, elle envisage plutôt le format du pop-up store événementiel et du truck store. En attendant, la marque de maillots de bain installera son premier point de vente éphémère à côté de sa grande sœur au Bon Marché Rive Gauche, où Livy dispose d'un corner depuis son lancement.

A partir de fin mars et jusqu'au début de l'été, les clientes du grand magasin parisien pourront donc trouver dans le tout nouvel espace lingerie les premières créations bain de la griffe premium. En parallèle, Livystone sera intégralement distribuée sur le site de Livy, ainsi que partiellement dans la boutique de Passy, en plus de cinq autres points de vente français du corsetier qui n'ont pas encore été déterminés.

La marque de lingerie, qui affiche depuis son lancement des ambitions retail conséquentes (28 points de vente d'ici à 2019 nous révélait Laurent Milchior, cogérant du groupe Etam, lors d'une interview en janvier dernier) vient d'inaugurer un corner de 100 mètres carrés aux Galeries Lafayette Haussmann et s'installera comme prévu au début de l'été au BHV à Paris. 

« Notre priorité pour l'instant, c'est d'ouvrir des points de vente, corners et boutiques à Paris », explique Lisa Chavy. En plus de s'étendre progressivement en province, où Livy compte déjà des corners aux Galeries Lafayette de Toulouse et Bordeaux et deux magasins (l'un à Lille et l'autre à Annecy), et de se tourner progressivement vers l'international avec le Royaume-Uni et les Etats-Unis en ligne de mire. Ce qui, grâce à un pop-up store prometteur chez Bergdorf Goodman à New York, paraît bien engagé.

« Nous y sommes depuis le 5 février. En dix jours, nous avons vendu 20 % de nos stocks, beaucoup plus que prévu puisque nous y restons encore un mois et demi ». De quoi peut-être convaincre le grand magasin américain d'y ouvrir un corner permanent.

Et si les clientes continuent d'être réceptives à la marque, Lisa Chavy songera à lancer une boutique et un e-shop dédié aux Etats-Unis, puisque pour l'instant les Américaines (comme toutes les autres clientes à l'international) ne peuvent s'offrir des pièces de la marque que via son site français, qui propose une livraison mondiale.

En plus de son développement retail, les principaux axes de travail de Livy sont la digitalisation et l'expérience client. La marque, qui avait lancé son e-shop avant l'inauguration de ses premiers magasins, propose désormais une livraison à domicile en trois heures et compte offrir à ses consommatrices la possibilité de vérifier sur son site la disponibilité des produits dans les magasins, ainsi que de faciliter la prise de rendez-vous avec des conseillers aussi bien online qu'offline. 

Concernant ses produits, Lisa Chavy affirme écouter et tenir compte des retours clients pour affiner son offre et taper au plus près des envies de ses aficionados. La collection automne-hiver 2018/19, qu'elle espère écouler dans 24 points de vente, devrait s'en ressentir avec des focus sur les pièces qui fonctionnent le plus auprès de la clientèle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER