×
5 358
Fashion Jobs
Publié le
27 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Location: Le Closet investit dans son propre entrepôt automatisé

Publié le
27 juin 2022

Le service de location d'habillement Le Closet annonce investir dans l'acquisition d'un entrepôt de 3.700 mètres carré à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne). Un doublement de la surface logistique qui va se coupler d'une automatisation croissante afin d'accompagner le développement de l'activité.


Le Closet


Lancé en 2014 par Ralph Mansour et Quentin Hayot, la structure devrait ainsi cette année expédier et réceptionner quelque 600.000 colis, soit environ 1,5 millions de vêtements et accessoires. Le Closet fonctionne via un abonnement mensuel allant de 40 à 60 euros permettant de recevoir pour une durée limitée une ou plusieurs des 50.000 pièces d'habillement proposées à la location via le portail.

C'est dans ce contexte que Le Closet a choisi de prendre ses quartiers logistiques dans l'Ecopôle de Sénart, sur une zone d'aménagement urbaine dédiée aux entreprises à impact écologique durable. Le site, dont la surface pourrait atteindre les 10.000 mètres carrés via l'addition de mezzanines, va faire passer de 1.500 à 20.000 colis la capacité de traitement quotidienne. Ceci grâce à une chaine d'expédition mécanisée à convoyeur intelligent acquise par Le Closet.

"En passant de 7.000 à 12.000 abonnés en l’espace de quelques mois, il devenait primordial de faire l’acquisition de notre propre entrepôt et de se diriger vers l’automatisation des procédés pour conserver la qualité de service qui nous est si chère", explique Ralph Mansour. "Cette accélération nous permet en parallèle de recentrer l’activité des 30 opérateurs qui y travaillent, autour de tâches moins répétitives et à plus forte valeur ajoutée".


Le Closet



Parmi ces tâches figurent notamment le contrôle de qualité après l'étape du repassage avec tunnel automatique, outil dont la capacité de traitement est de 1.000 pièces à l'heure. Sur les 60.000 vêtements inspectés chaque mois, quelque 20% nécessitent par ailleurs de passer par la case retouche ou détachage. Quant au 1% qui ne peut être remis à la location, il est orienté vers des partenaires spécialistes de l'upcycling. Une approche durable qui se traduit aussi, pour Le Closet, avec l'utilisation de pochettes en tissu lavables et réutilisables pour les produits.

Le Closet, qui ne communique pas son chiffre d'affaires, indique employer à ce jour une trentaine de personnes à son entrepôt, ainsi que 14 personnes au siège. Effectifs qui sont amenés à se renforcer dès juillet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com