×
Publicités
Publié le
20 sept. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Logistique : les retailers face à la faillite de l’armateur Hanjin

Publié le
20 sept. 2016

Une centaine de bateaux de l’armateur coréen Hanjin, en faillite, attendent de connaître leur sort. Alors que certains ports refusent de les accueillir à quai, marques et détaillants possédant des marchandises à bord se manifestent. 

AFP


Les quelque 540 000 containers voguant à l’aveugle contiennent notamment des cargaisons de Samsung ou des détaillants américains Walmart, JCPenney et Target. Il faut dire que Hanjin est le septième armateur au monde, concentrant à lui seul 8 % des échanges transpacifiques en volume. Des dizaines de saisies de bateaux auraient déjà été pratiquées, notamment en Chine. Mais trois semaines après la mise en faillite, aucune solution claire pour cet imbroglio commercial international n’a été trouvée. 

Shanghai Shipping Exchange


Mais les conséquences de cette faillite ne touchent pas que les groupes clients de Hanjin. La chute de l’armateur a en effet causé dès son annonce une hausse de 50 % des prix d’exportation de conteneurs vers la Chine depuis les Etats-Unis. L’Europe n’échappe pas à la flambée, avec des prix moyens ayant successivement augmenté de 35 % et 22 % sur les deux dernières semaines, selon le Shanghai Shipping Exchange. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com