×
7 442
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Lollipops prépare un nouveau concept et poursuit son expansion

Publié le
today 16 sept. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lollipops a connu discrètement un changement de patron fin 2015. La marque d’accessoires, de maroquinerie et de petites pièces fantaisie est désormais pilotée par Jean-Jacques Raillard, qui a notamment travaillé de nombreuses années pour Eram. 


Le nouveau magasin de Séville


Une feuille de route claire a été donnée aux équipes, qui peut se résumer par : dépoussiérer un peu la marque qui doit rester sur son ADN girly, fantaisie et accessible. « La tendance est en plus à la fantaisie », se félicite le directeur général.

D’ici à la fin de l’année, un nouveau concept de magasin sera dévoilé à Paris et aussi un nouveau logo. Le site fera peau neuve dès ce mois de septembre. « Les accessoires représentent un incontournable et constituent un achat moins engageant. Un achat d’impulsion », commente Emilie Trujas, en charge des licences, des grands comptes et du développement.

En attendant, Lollipops, qui exposera au salon de la franchise en mars, mise sur l’expansion du réseau de magasins avec des partenaires, en commission-affiliation précisément. Vient d’ouvrir au coeur d’Amiens une boutique de 40 mètres carrés. Suivront des implantations à Poitiers, Chartres et Roanne et ce d’ici fin 2016.

En début d’année, une succursale est prévue au centre BAB2, près d’Anglet et Biarritz. Au total, le réseau de la marque, très présente en wholesale, compte 46 unités dans l’Hexagone et une trentaine à l’international. Les premiers marchés européens sont l’Espagne, où un magasin vient d’ouvrir à Séville, et l’Italie.

Après une légère progression des ventes en 2015, Lollipops, qui réalise environ 15 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont deux tiers avec la maroquinerie, a vu au premier semestre son activité rester stable. « Le marché est tendu », admet simplement Jean-Jacques Raillard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com