London Fashion Week : Mark Weston dépoussière Dunhill

Ce début de saison a été marqué par l'arrivée du designer Mark Weston chez Dunhill, la fameuse maison britannique, marque préférée de James Bond.


Dunhill par Mark Weston - Dunhill

Avant de rejoindre Dunhill, Mark Weston occupait le poste de vice-président senior du menswear chez Burberry auprès de Christopher Bailey, position qu'il a conservée pendant neuf ans. Si l'on considère Bailey comme le designer anglais le plus efficace en termes de réussite économique, mais aussi comme un créateur particulièrement inventif, son disciple Mark Weston laisse présager le meilleur pour Dunhill...

Comment s'en est-il sorti pour ce début très attendu ? Il s'avère que Mark Weston est un designer extrêmement compétent, qui a réussi en une saison seulement à injecter de l'élégance et un esprit actuel dans une maison à l'image quelque peu poussiéreuse. Pour son coup d'envoi, Mark Weston a montré une sélection de silhouettes de l'automne-hiver 2017 et toute la collection de printemps-été 2018.

Qu'y voyait-on ? Des blazers déstructurés en cachemire brun, portés sur des jeans noirs comme la nuit; des pardessus militaires doublés en fourrure de lapin; des costumes bien coupés, vestes à deux boutons et tennis blanches, portés par un quatuor de mannequins asiatiques - les acheteurs chinois étaient d'ailleurs venus en nombre découvrir la collection. Le défilé avait lieu à l'étage du magasin principal de la marque, au 133 New Bond Street.

On a vu aussi de formidables petits sacs de sport en cuir, embossés de l'adresse historique du premier magasin ouvert par Alfred Dunhill en 1893 : 2, Davies Mayfair. Quant au briquet iconique de la marque, compagnon infatigable de l'agent 007, il est réapparu dans une nouvelle version en argent massif.

Dunhill par Mark Weston - Dunhill

« Ce que je cherche pour Dunhill, c'est la pertinence. Faire de beaux vêtements, adaptés à notre époque. Revendiquer notre héritage typiquement britannique, sans négliger une perspective plus internationale », a expliqué Mark Weston, designer expérimenté qui a fait ses armes chez Donna Karan ou Coach à New York avant d'être recruté par Burberry.

Même si on la décrit souvent comme une marque de tailleur classique à l'anglaise, Dunhill a commencé par la sellerie, en 1893, élargissant son offre à la maroquinerie de luxe après quelque temps, puis à l'habillement lors des débuts de l'industrie automobile. La marque est réputée pour ses boutiques élégantes, surnommées « Homes » (maisons), qui attirent la bourgeoisie des grandes villes. Le nouveau magasin du 133 New Bond Street perpétue cette tradition.

Dunhill est une filiale de Richemont, l'un des trois géants mondiaux du luxe, basé en Suisse, mais dont le fondateur et principal actionnaire, Johann Rupert, est sud-africain. La marque anglaise, qui possède une chaîne de 70 boutiques à l'échelle de la planète, ne publie pas de données annuelles sur ses ventes.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER