×
Publicités
Publié le
24 janv. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lovisa, nouvelle chaîne de bijoux australienne à vouloir briller en France

Publié le
24 janv. 2019

Voici une nouvelle venue dans le secteur retail français. La marque Lovisa a fait le voyage depuis l’Australie pour ouvrir ses premiers magasins en France durant l’année 2018. C’est sur le segment du bijou fantaisie et des accessoires que cherche à se distinguer la chaîne océanienne, et à se faire une place sur un marché de la mode plutôt atone dans l’Hexagone. Lovisa mise en tous cas sur l’effet de nouveauté pour séduire les consommateurs tricolores.


L'enseigne commercialise des bijoux, mais aussi des foulards, accessoires pour cheveux ou encore des montres. - Lovisa


En février 2018 est tout d’abord intervenue sa première implantation en France, au sein du centre commercial Parly 2 (78). Le réseau a vite grandi pour accueillir des points de vente situés à Clermont-Ferrand, à Bordeaux, à Lille, à Noisy-le-Grand, et dans le centre commercial Belle Epine de Thiais. Fin décembre, Lovisa a réalisé sa première incursion dans Paris en intégrant une cellule de la galerie commerciale de la gare Saint-Lazare.


Le premier magasin ouvert en France dans le centre commercial Parly 2. - Parly2/facebook


La chaîne Lovisa, née en 2010 sous l’impulsion de Shane Fallscheer et du fonds d’investissement BB Retail Capital, exploite aujourd’hui un réseau de 330 magasins répartis en Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande), en Asie (Singapour, Malaisie, Vietnam), en Europe (France, Royaume-Uni, Espagne), au Moyen-Orient et en Afrique du Sud. Avec une gamme de prix sensiblement équivalente - voire légèrement supérieure sur certaines pièces - à celle de Claire’s, Accessorize ou encore Moa, Lovisa cible les femmes de 25 à 45 ans et propose à la vente des articles moyen de gamme étiquetés, par exemple, entre 10 et 25 euros pour un collier.

Cotée à la Bourse australienne, l’entreprise a présenté un solide bilan pour son exercice 2017/18, progressant de 21,4 % par rapport à l’année précédente (+ 6,8 % à périmètre constant). Son chiffre d’affaires a ainsi atteint 217 millions de dollars australiens, soit 136,7 millions d’euros. Sur le plan mondial, 38 magasins ont été ouverts durant cette période.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com