×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
11 déc. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lululemon enregistre une hausse de 22% de ses revenus grâce à la vente directe

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
11 déc. 2020

La marque de vêtements de sport basée à Vancouver Lululemon Athletica Inc. a dévoilé des revenus nets de 1,1 milliard de dollars (910 millions d’euros) pour le troisième trimestre. Cela représente une hausse de 22 % par rapport aux 916,1 millions de dollars (755,75 millions d’euros) du troisième trimestre 2019, notamment grâce aux bonnes performances de la vente directe. Hors effets de change, la croissance des revenus se situe tout de même à 21 %.


Chez Lululemon, la vente directe représente 42,8% du total des revenus du troisième trimestre - Instagram: @lululemon


Pour le troisième trimestre, clôturé le 1er novembre 2020, les revenus de Lululemon ont gagné 19 % en Amérique du Nord et pas moins de 45 % à l’étranger.
 
Les ventes comparables totales de l’entreprise augmentent de 19 % ou 18 % hors effets de change. La productivité comparable des boutiques se situe à 83 % ou 82 % hors effets de change, ce qui représente une baisse de 17 % des ventes comparables en boutiques.

En revanche, la vente directe tire son épingle du jeu, avec une hausse de 94 % (ou 93 % hors effets de change) de ses revenus. Ils représentent maintenant 42,8 % des ventes nettes totales de Lululemon pour le trimestre, contre 26,9 % à la même période l’an dernier.
 
Le résultat net trimestriel de la société se situe à 143,6 millions de dollars (118,46 millions d’euros) ou 1,10 dollar (0,91 euro) par action diluée, en hausse par rapport aux 126 millions de dollars (103,95 millions d’euros) ou 0,96 dollar (0,79 euro) par action diluée de la même période l’an dernier.
 
« Nos résultats du troisième trimestre démontrent la solidité de Lululemon sur tous les canaux et tous les marchés, aussi bien Amérique du Nord que dans le monde », se félicite le PDG de Lululemon Calvin McDonald dans un communiqué. « Nos innovations produit, nos investissements dans le e-commerce et notre acquisition stratégique de Miroir nous mettent dans une position de force pour satisfaire nos clients alors que leurs besoins évoluent, à travers des expériences physiques et digitales. »
 
La société a fait l’acquisition de la plateforme de fitness à la maison Mirror pour 500 millions de dollars (412,48 millions d’euros) cet été, tentant de capitaliser sur les changements entraînés dans l’industrie du sport par la pandémie de Covid-19. Cette start-up vend des miroirs augmentés permettant aux clients de participer à des cours de fitness en direct depuis chez eux.
 
Au cours de l’année, Lululemon a vu ses ventes décliner en raison de la fermeture temporaire de ses boutiques en Amérique du Nord, en Europe et sur certains marchés asiatiques, dans le cadre des restrictions liées au coronavirus. Depuis, l’entreprise a rouvert l’immense majorité de ses espaces physiques, et la demande pour les vêtements et les accessoires de fitness ne faiblit pas. Par ailleurs, la marque a su faire des investissements payants pour tirer parti de son avantage dans ce domaine et pour s’adapter aux changements de comportement des consommateurs pendant la crise sanitaire.
 
Jusqu’à maintenant, les revenus annuels de l’entreprise se situent à 2,7 milliards de dollars (2,23 milliards d’euros), en hausse par rapport aux 2,6 milliards de dollars (2,14 milliards d’euros) enregistrés pour les neuf premiers mois de 2019. Le bénéfice net se situe à 259,1 millions de dollars (213,75 millions d’euros) ou 1,98 dollar (1,63 euro) par action diluée, en-deçà des 347,6 millions de dollars (286,76 millions d’euros) ou 2,65 dollars (2,19 euros) par action diluée de l’année passée.
 
En raison des incertitudes générées par la pandémie actuelle, Lululemon n’a pas fourni de prévisions financières pour le quatrième trimestre. « Nous avons planifié notre quatrième trimestre en nous basant sur de multiples scénarios de performance et nous pensons que nous sommes bien positionnés pour la saison des fêtes », défend Meghan Frank, récemment nommée directrice financière de la société.
 
Lululemon gère actuellement 515 boutiques dans le monde entier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com