×
Publicités

Lululemon fait encore des bonds au troisième trimestre

Publié le
today 10 déc. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lululemon affirme ses ambitions internationales. La marque d'athleisure canadienne a réalisé au cours de son troisième trimestre clos fin octobre une hausse de 21 % de son chiffre d'affaires par rapport à l'an dernier (+18 % en comparable). Celui-ci frôle les 748 millions de dollars (658 millions d'euros) sur trois mois. Et la marque peut s'appuyer sur l'expansion de son activité hors Amérique du Nord. Lors d'une réunion avec les analystes financiers, Stuart Haselden, directeur des opérations, glisse que ses ventes ont progressé de plus de 50 % en Asie, notamment avec un nouveau bond en Chine, l'ouverture d'une première boutique à Osaka, au Japon, et le lancement d'un site dédié e-commerce. La croissance est aussi au-delà des 50 % en Europe.


Lululemon annonce être en avance sur son plan visant à atteindre un milliard de dollars de vente dans l'homme en 2020 - Lululemon


Sur le Vieux Continent la marque multiplie les initiatives. Elle a notamment mis en place son premier festival Sweatlife à Berlin ou installé un espace éphémère au Bon Marché à Paris. Encore en phase de conquête, Lululemon entend s'afficher dans les villes majeures d'Europe. « Nous sommes impatients de pouvoir poursuivre avec les équipes locales nos projets pour gagner en Europe, a précisé Calvin McDonald, le directeur général de la marque. Ceci implique notamment d’équilibrer notre approche afin de nous concentrer sur les villes plutôt que les pays et de continuer à renforcer la notoriété de notre marque. »

Le groupe précise toutefois que son potentiel sur les marchés américains est encore à exploiter. Il glisse notamment avoir testé un nouveau programme destiné aux membres de ses « showrooms » sportifs, qui sont des lieux de pratique sportive. Ce programme, testé au Canada à Edmonton, va être testé sur d'autres marchés avant son déploiement massif si les premiers retour sur l'impact « fidélité » sont confirmés.

Le groupe bénéficie aussi du développement de ses ventes en ligne, de la montée en puissance de son offre masculine et de l'expansion de sa catégorie de vestes et parkas qui, selon ses annonces, est en plein essor.

Au final, au trimestre dernier, son résultat opérationnel a atteint 135 millions de dollars, en hausse de 59 % par rapport à l'an passé. Son résultat net se fixe à 94 millions contre moins de 59 millions un an plus tôt.

Pour son dernier trimestre, le groupe annonce viser un chiffre d'affaires entre 1,115 et 1,125 milliard de dollars. Il cible aussi l'ouverture de 14 magasins au niveau global, ce qui porterait à 36 le nombre de créations de boutiques pour l'ensemble de 2018. Pour l'ensemble de l'exercice, il devrait finaliser un chiffre d'affaires de plus de 3,2 milliards de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com