×
6 178
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
1 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lunettes: LVMH reprend en interne la licence Fendi

Par
AFP
Publié le
1 juil. 2021

Paris, 1 juil 2021 (AFP) - Le géant mondial du luxe LVMH reprend en interne la production des lunettes de sa marque italienne Fendi, qui était jusqu'alors sous licence avec le fabricant Safilo, selon un communiqué commun jeudi de Fendi et de la manufacture Thélios.


Photo - Shutterstock



LVMH a lancé en 2018 sa propre manufacture de lunettes, baptisée Thélios, implantée au nord de Venise et développée en partenariat avec le fabricant italien Marcolin. Son objectif était d'internaliser progressivement la production des lunettes des marques qu'il détient.

En rupture avec le système historique des licences - la fabrication et surtout la commercialisation des montures par des entreprises tierces - LVMH a ainsi commencé par réintégrer la production des lunettes Céline, auparavant sous licence avec le groupe italien Safilo.

Elle avait été suivie par les marques Loewe, Fred, Kenzo, Berluti puis Dior. Cette dernière - sous licence Safilo depuis 23 ans - était au sein du groupe de Bernard Arnault la marque la plus importante en volume et en valeur concernant les lunettes de soleil et de vue.

Le "partenariat exclusif" entre Fendi et Thélios annoncé jeudi "représente une étape importante pour les deux maisons du groupe LVMH, qui unissent leurs forces pour renforcer l'attractivité de Fendi Eyewear et en faire l'une des marques leaders de la lunetterie de luxe", selon leur communiqué commun.

La licence entre Fendi et Safilo prenait fin en juillet 2021.

En décembre 2019, Safilo avait annoncé la suppression de 700 emplois en Italie sur quelque 2.600 après avoir perdu plusieurs licences de LVMH.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.