Luxe : l’accessoire séduit davantage les millenials que le vêtement

L’accessoire de luxe a de plus en plus la cote, notamment auprès des nouvelles générations de consommateurs. Et ce au détriment des vêtements griffés. Une recherche effectuée par la société britannique Edited, spécialisée dans l’analyse commerciale, montre en effet comment s’est creusé l’écart entre les ventes d’accessoires et celles de l’habillement, à partir de l'étude des comportements d'achat outre-Atlantique au premier semestre.

Les sacs Gucci font un tabac auprès des clients les plus jeunes - Gucci.com

Selon ce rapport d’Edited, cité par le site Glossy du groupe média Digiday, qui a analysé les ventes de 30 principaux détaillants de mode américains au cours de la première moitié de l'année, les ventes de sacs à main de luxe à prix plein ont augmenté de 22 %, tout comme celles de foulards et de chapeaux, qui ont progressé respectivement de 20 % et de 83 %. Sur la même période, les ventes de vêtements, toujours à prix plein, ont reculé, elles, de 34,5 %.
 
La raison de cette désaffection pour les vêtements griffés, notamment de la part des millennials, serait due à la montée en puissance des enseignes de fast fashion telles que Zara, H&M, Uniqlo, et à leur habilité à proposer très rapidement sur le marché des copies de modèles de grandes marques de luxe vus sur les podiums, à des prix battant toute concurrence.
 
Pourquoi dépenser des sommes folles pour des pièces de telle ou telle maison lorsque l’on peut se procurer plus ou moins le même modèle à un prix modique quelques jours plus tard ? Le logo étant moins visible sur le vêtement, les jeunes consommateurs sensibles à la question du prix préfèrent consacrer la plupart de leur budget aux accessoires, façonnant leur look avec des pièces fast fashion et une sélection d’accessoires de luxe.
 
« Avec ses prix bon marché et sa mode tendance développée rapidement, la fast fashion a facilité ce changement continuel de vêtements chez les plus jeunes », note Katie Smith, analyste retail chez Edited.
 
« Cela ne veut pas dire que la génération des millennials n'est pas sensible aux "bonnes choses de la vie", où les accessoires de luxe jouent un rôle clé. Pour elle, cette catégorie de produits revêt une plus grande valeur car les accessoires représentent un moyen de s'approcher d’une marque ou d’un style, tout en pouvant être portés à travers de multiples looks et des styles différents », poursuit-elle.
 
Les accessoires constituent souvent une porte d’entrée dans l'univers du luxe pour les acheteurs les plus jeunes. Et pour de nombreuses maisons, cette catégorie de produits se révèle la plus rentable et se taille la part du lion en termes de chiffre d’affaires.
 
C’est Gucci qui a su le mieux séduire ces jeunes clients. Les sacs de la marque phare de Kering signés Alessandro Michele ont été les plus achetés par les millennials, avec des ventes qui ont littéralement explosé sur les six premiers mois de 2017 (+595 %) selon le rapport d’Edited, qui cite aussi, parmi les griffes les plus populaires auprès de ce public, Louis Vuitton, Saint Laurent, Valentino et Dolce & Gabbana.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER