×
Publicités
Publié le
27 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH annonce un doublement de son résultat opérationnel en 2021

Publié le
27 janv. 2022

Le numéro un mondial du luxe affirme sa suprématie en 2021. LVMH annonce un chiffre d'affaires de 64,2 milliards d'euros en 2021, en hausse de 44% par rapport à 2020 et de 20% par rapport à 2019.


Louis Vuitton - Fall-Winter2022 - Menswear - Paris - © PixelFormula



Un bond porté par son pole mode et maroquinerie qui, avec 30,9 milliards d'euros, enregistre une croissance organique de 47% par rapport à 2020. Sur le seul dernier trimestre 2021, le pole a engrangé 9,581 milliards d'euros de vente.

Le groupe souligne " une performance exceptionnelle de l’activité Mode et Maroquinerie, en particulier de Louis Vuitton, Christian Dior, Fendi, Celine et Loewe, qui atteignent des niveaux records de ventes et de rentabilité".
Le géant du luxe annonce un résultat opérationnel courant de plus de 17 milliards d'euros, soit une hausse de 49% par rapport à 2019. Une croissance impressionnant là aussi portée par le volet Mode et maroquinerie dont la croissance est de 75% à plus de 12,8 milliards d'euros.

"LVMH a réalisé en 2021 une performance remarquable dans un contexte de sortie progressive de la crise sanitaire. Les résultats records du Groupe n’auraient pas pu être atteints sans l’efficacité et la capacité exceptionnelle d’adaptation de nos équipes qui ont su notamment maintenir le lien avec nos clients malgré la crise et continuer à faire rêver. 2021 aura été également une année tragique pour LVMH avec la disparition de Virgil Abloh dont je tiens à saluer le génie créatif. Son immense talent visionnaire et sa grande sagesse marqueront à jamais l’histoire de notre Groupe, a avancé Bernard Arnault dans un communiqué. Notre objectif d’une performance financière solide et notre quête sans relâche d’excellence ne nous font pas oublier notre engagement quotidien d’agir pour rendre le monde meilleur. De nombreuses actions en faveur de la biodiversité, de la protection de la nature, de la préservation des savoir-faire ont ainsi été menées en 2021 par le Groupe et ses Maisons, et se poursuivront dans les années à venir. Malgré les incertitudes qui demeurent en ce début d’année encore perturbé sur le plan sanitaire, nous abordons 2022 avec confiance et sommes convaincus que LVMH est en excellente position pour renforcer encore son avance sur le marché mondial du luxe".

Dans le détail, le deuxième pole en terme de volume d'affaires est celui de la distribution sélective qui affiche une croissance en données publiées de 16% à 11,7 milliards d'euros, mais en repli en variation organique de 18% par rapport à 2019. Le segment comprend Sephora, qui "dépasse on niveau d’activité de 2019, bénéficiant du fort rebond de l’activité de ses boutiques et de la dynamique continue de ses ventes en ligne", mais aussi DFS, qui a été pénalisé par la chute des voyages d'affaires et donc du travel retail. Mais le groupe, qui exploite La Samaritaine mais aussi l'enseigne T Galleria a débuté en 2021 à Hainan, en Chine avec le groupe Shenzhen Duty Free. Le pole comprend aussi les activités du Bon Marché et de la plateforme e-commerce 24S. Le résultat opérationnel courant est de 534 millions d'euros.

Le volet montres et joaillerie a connu une croissance majeure, portée par l'intégration de Tiffany & Co et pèse en 2021, près de 9 milliards d'euros, contre 3,36 milliards en 2020. Le groupe revendique au passage une performance record pour Tiffany mais ne détaille pas les performances financières des marques comme Bulgari Fred ou Tag Heuer. 

Le segment parfums et cosmétiques voit ses ventes atteindre 6,6 milliards d'euros, contre 5,2 l'année précédente, mais reste légèrement en retrait par rapport à 2019. Le groupe revendique le fait que Sauvage, de Dior, a été le parfum le plus vendu au monde en 2021 mais présente aussi l'activité de Maison Francis Kurkdjian comme une "dynamique de croissance rapide" et précise que Guerlain a réalisé "une excellente performance".

Enfin les vins et spiritueux frôlent les 6 milliards d'euros de ventes en hausse de 26% par rapport à 2020 et avec une croissance organique de 9% par rapport à 2019.

Pour 2022, le groupe "se fixe l’objectif d’accentuer encore son avance sur le marché mondial du luxe".



 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com