×
Publié le
26 avr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH lance un site de revente de ses stocks dormants

Publié le
26 avr. 2021

LVMH lance "Nona Source", un projet d’économie circulaire original dans le secteur de la mode haut de gamme. Il s'agit d'une plateforme de revente en ligne proposant les tissus et cuirs issus des stocks morts de ses maisons à des prix compétitifs, soit en moyenne à -70% par rapport au prix de gros, pour soutenir les jeunes créateurs. Le projet a été développé en interne par des experts du sourcing de matières du groupe de luxe.
 

La page d'accueil du site - nona-source.com


L’objectif ? "Offrir à tous les professionnels de la mode et du design la possibilité d’acheter facilement des matières auxquelles ils n’ont souvent pas accès, à prix compétitifs et en stock-service", indique dans un communiqué la plateforme, en précisant qu’elle ne livre pour l’instant qu’en Europe afin de favoriser les circuits courts, les stocks étant localisés en France.
 
Photos de grande qualité, zoom puissant, vidéos pour transmettre l’expérience du toucher et de la sensation, haute fidélité coloriste… La technologie a été mise à forte contribution pour présenter les matières vendues "au rouleau, à la peau ou au panneau, selon la quantité disponible, sans découpe ni échantillonnage" sur une plateforme très lisible et facile d’accès, qui promet des livraisons sous 3 à 5 jours en France et jusqu’à 7 jours en Europe. Seule la vente en ligne est pour l'heure possible, mais un showroom devrait voir le jour prochainement.

L’offre comprend différentes typologies de matières: du chaîne et trame, du jersey, des dentelles, des doublures et également des cuirs de prêt-à-porter, avec la volonté d'élargir sa gamme aussi à d'autres produits, tels que les boutons. Elle est le fruit d’une attentive sélection par des experts de la mode du géant du luxe au sein des stocks dormants des maisons du groupe. Logiquement, sont exclus de l’offre les motifs exclusifs développés par les différentes griffes et les matières logotypées. 

Par exemple, 693 m³ de cuir d'agneau y sont commercialisés à 34 euros/m³, un panneau de 70 cm x 70 cm de peau de serpent d'eau est proposé à 100 euros du m³ ou encore 2 mètres de popeline au motif Vichy sont vendus à 14 euros. Pour ses débuts, nona-source.com offre 100.000 mètres de 500 tissus différents et 1.000 mètres de cuir.
 
Cet insolite e-shop a été initié par Romain Brabo, expert achats matières et fabrication prêt-à-porter chez Givenchy, puis chez Kenzo. Découvrant ces trésors cachés reposant dans les entrepôts de Givenchy, il commence à réfléchir sur la manière de leur redonner vie. Réflexion qu’il approfondit lorsqu’il passe chez Kenzo avec l’experte qualité matières et correspondante environnement du label, Marie Falguera. Les deux planchent sur un projet qu’ils présentent en 2019 dans le cadre de DARE, un programme intrapreneurial d’incubation mis en place par LVMH pour promouvoir des solutions innovantes.
 
L’idée séduit et ils sont rejoints en mars 2020 par Anne Prieur du Perray, chef de projet dans la transformation digitale chez LVMH, pour travailler à temps plein sur la plateforme, qui puise son nom dans la mythologie romaine. Nona est l’une des trois déesses Parques symboles de la destinée humaine et du changement nécessaire: elle file le fil de la vie, Decima le tisse et Morta le coupe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com