×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
29 mars 2020
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH n'exclut pas une baisse de 10 % à 20 % de ses ventes au premier trimestre

Par
Reuters
Publié le
29 mars 2020

PARIS (Reuters) - LVMH a déclaré vendredi qu’il était trop tôt pour évaluer l’impact financier des fermetures de sites liées à la pandémie de coronavirus en cours mais n’a pas exclu une chute de 10 % à 20 % de ses ventes au premier trimestre par rapport à la même période de 2019.


Photo prise le 28 janvier 2020 / Reuters / Christian Hartmann - Reuters/Christian Hartmann


Dans un communiqué publié à l’occasion de la publication de son rapport annuel, le numéro un mondial du luxe évoque “un contexte particulièrement incertain” et explique ne pas pouvoir chiffrer à ce stade l’impact des mesures prises pour lutter contre la pandémie “sans connaître le calendrier de retour à la normale” dans les pays concernés.

Il précise qu’il publiera le 16 avril ses ventes consolidées du premier trimestre. “Ce chiffre n’est pas connu aujourd’hui mais on peut raisonnablement supposer qu’il baissera dans une fourchette comprise entre 10 et 20 % par rapport à l’an dernier”, ajoute le communiqué.

Le groupe avait, en 2019, réalisé un chiffre d'affaires annuel de 53,7 milliards d'euros, dont 12,538 milliards au premier trimestre (+16% par rapport à 2018). Le recul envisagé par le groupe pour le premier trimestre serait donc compris entre 1,25 et 2,5 milliards d'euros par rapport à l'an dernier.


Marc Angrand, édité par Nicolas Delame

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.