×
6 045
Fashion Jobs
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
ERAM
Chef de Produit H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
SHOWROOMPRIVE.COM
Key Account Manager Fashion - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GRAIN DE MALICE
Animateur de Région H/F Centre Est
CDI · AUXERRE
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Juriste Droit Social (f/h)
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Responsable Commercial Export Asie (H/F)
CDI · CENTRAL
CONCEPT RECRUTEMENT
Acheteur/Responsable Retail Merchandising- PAP & Accessoires Iconiques - H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Retail H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Lyon
CDI · LYON
JULES
Responsable Développement Immobilier et Affiliatio
CDI · ROUBAIX
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Produits Textiles H/F
CDI · IVRY-SUR-SEINE
ISABEL MARANT
Chauffeur Livreur Polyvalent H/F
CDI · PANTIN
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Achats & Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
INSTITUT GUINOT
Responsable de Secteur (H/F)
CDI · ROUEN
UNIVERSAL MUSIC FRANCE - A&R STUDIOS
Responsable Pôle E-Commerce H/F
CDI · PARIS
AKKION RECRUITMENT
Responsable Atelier de Prototypage (H/F)
CDI · PARIS
VANESSA BRUNO
Chargé(e) de Marketplaces & E-Retailers
CDI · PARIS
NORKI INTERNATIONAL
Chef de Produit Prêt à Porter Homme
CDI · PARIS
BANANA MOON
Chef de Produit Wholesale & Retail H/F
CDI · NICE
COP COPINE
Responsable du Développement Wholesale H/F
CDI · ROMAINVILLE
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Publicite - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Beauté H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
5 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH obtient le feu vert des actionnaires du joaillier Tiffany pour son rachat

Par
AFP
Publié le
5 févr. 2020

Paris, 4 fév 2020 (AFP) - Les actionnaires de Tiffany ont donné leur aval mardi à l'acquisition du joaillier américain par le géant du luxe LVMH, pour la somme record de 16,2 milliards de dollars, selon un communiqué du groupe de Bernard Arnault.


Instagram: @tiffanyandco



"Cette approbation constitue une étape significative dans le processus d'acquisition de Tiffany", qui "jouit d'un héritage et d'un positionnement uniques au monde dans le marché de la haute joaillerie, symbole de l'amour dans le monde entier", a salué le PDG du numéro un mondial du luxe.

Bernard Arnault a souligné que Tiffany "complèterait de façon exceptionnelle notre portefeuille unique de maisons", et que l'opération permettrait au joaillier "d'atteindre de nouveaux sommets".

Réunis en assemblée extraordinaire mardi, les actionnaires de la maison new-yorkaise "ont voté à une très large majorité en faveur" de l'opération d'acquisition, selon le communiqué du groupe français. Il rappelle que l'accord annoncé le 25 novembre dernier "porte sur l'acquisition par LVMH des actions Tiffany à un prix de 135 dollars par action payable en numéraire", soit une opération qui "valorise la maison internationale de haute joaillerie Tiffany à environ 14,7 milliards d'euros, soit 16,2 milliards de dollars".

LVMH souligne que la finalisation de l'opération est toujours prévue pour le milieu de l'année 2020, "sous réserve de l'obtention des autorisations réglementaires et des autres conditions usuelles". Lors de son dernier exercice, Tiffany a réalisé un chiffre d'affaires de 4,4 milliards de dollars, en progression de 6,5 % sur un an. Sa croissance a néanmoins été freinée par le dollar fort et une baisse des dépenses des touristes aux États-Unis.

Le joaillier emploie plus de 14 000 personnes, et s'appuie sur un réseau de plus de 320 boutiques, qu'il gère toutes en direct, en se passant de détaillants multimarques. Le diamant est son activité clé, plus de la moitié des bijoux vendus étant sertis d'au moins une de ces pierres.

Fondée en 1837, la maison new-yorkaise cherche depuis des années à moderniser son image et attirer une clientèle plus jeune. Pour LVMH, l'acquisition de Tiffany va permettre de renforcer sa présence aux États-Unis, actuellement le deuxième marché du géant du luxe: 24 % de ses ventes y ont été réalisées l'an dernier, derrière l'Asie hors Japon (30 %).

Le groupe de Bernard Arnault va également pouvoir ajouter un prestigieux joaillier à son portefeuille qui compte déjà Bulgari (racheté en 2011) et Chaumet (acquis en 1999), et ainsi mieux rivaliser dans les bijoux haut-de-gamme - le seul secteur du luxe où il n'est pas numéro un - avec son concurrent suisse Richemont, propriétaire des griffes Cartier et Van Cleef & Arpels.

En 2019, la division Montres et Joaillerie de LVMH a réalisé 4,4 milliards d'euros de ventes, et comptait un total de 457 boutiques dans le monde. Pour l'ensemble de ses activités, le numéro un mondial du luxe a connu une année record, totalisant un chiffre d'affaires de 53,7 milliards d'euros et un bénéfice net de 7,17 milliards.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.