×
Publicités
Publié le
2 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LVMH: Stéphane Bianchi, le patron du pôle Montres & Joaillerie, élargit son périmètre

Publié le
2 nov. 2021

Stéphane Bianchi poursuit son ascension au sein de LVMH. Le manager voit son périmètre s’agrandir avec l’intégration du poids lourd Bulgari au sein de la division Montres & Joaillerie, qui regroupe désormais en son sein la quasi-totalité des marques de haute horlogerie et joaillerie. Le joaillier italien s’ajoute ainsi aux activités de Chaumet, Fred, Tag Heuer, Hublot et Zenith, que le dirigeant supervisait jusqu’ici.


Stéphane Bianchi - LVMH


"L’ajout de la superbe maison Bulgari représente une étape majeure du développement de ses responsabilités" indique le groupe dans un communiqué, annonçant "la nomination de Stéphane Bianchi au poste de président de la division Montres et Joaillerie et comme membre du comité exécutif de LVMH".

Cette nomination marque aussi "une rationalisation de l’organisation du groupe, qui rassemble désormais les activités de la division Montres et Joaillerie sous une même direction", souligne LVMH, en précisant que chaque marque continuera à être gérée individuellement, tandis que le groupe encadrera leur travail "au sein d’une stratégie hard luxury, encourageant le partage des connaissances et de ressources afin d’accélérer les progrès en cours".

Le CEO de Bulgari, Jean-Christophe Babin, conserve donc ses fonctions, mais il rendra compte maintenant à Stéphane Bianchi et non plus au directeur général délégué Toni Belloni comme auparavant. Par ailleurs, le joaillier américain Tiffany & Co., qui a été récemment intégré au géant du luxe, continuera d'être géré à part, en dehors de la division Montres et Joaillerie.

Stéphane Bianchi a rejoint LVMH en 2018 pour piloter les maisons horlogères du groupe. Il y dirigeait en direct Tag Heuer, poste qu’il a cédé en juillet dernier à Frédéric Arnault, le quatrième fils de Bernard Arnault, tandis que les responsables des marques Hublot et Zénith étaient sous son autorité. Deux ans plus tard, il se voit propulsé à la tête de toute la division, ajoutant sous sa responsabilité les marques joaillières françaises Chaumet et Fred.

Auparavant, le manager, qui est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et a débuté sa carrière chez Arthur Andersen, a principalement officié au sein du groupe Yves Rocher, en dirigeant en particulier la marque Petit Bateau dont il a été le PDG de de 2005 à 2009, et Yves Rocher en tant que CEO de 1998 et 2015. Il siège aussi au conseil d'administration du groupe suisse Maus Frères.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com