Lyst confirme l'entrée de LVMH à son capital

Lyst, moteur de recherche spécialisé dans la mode, a confirmé la participation du géant du luxe français LVMH à une nouvelle levée de fonds. L'information avait été révélée il y a une dizaine de jours par le média britannique Sky News. Si les détails de la transaction n'ont pas été dévoilés, plusieurs sources parlent d'une somme proche de 50 millions d'euros.


La plateforme de recherche Lyst - Lyst

Conséquence de cet investissement : le responsable digital de LVMH, Ian Rogers, rejoindra le conseil d'administration de Lyst. Ce jeudi, celui-ci a déclaré que « le e-commerce représente désormais des recettes de plusieurs milliards, et une croissance exponentielle pour les maisons du groupe LVMH ». Et d'ajouter : « Nous continuons d'investir dans l'expérience du shopping de luxe en ligne. La vision de Lyst, destination incontournable pour chercher et découvrir des produits de mode, associée à son formidable potentiel de croissance, nous offre une opportunité unique ».

Si cette injection de fonds marque l'entrée de LVMH au capital de la plateforme britannique, son PDG Bernard Arnault avait pour sa part déjà investi dans Lyst en 2015 par l'intermédiaire de sa holding familiale, selon Reuters.

En 2017, Lyst a fourni des services de recherche à plus de 70 millions de clients de mode à travers le monde. L'entreprise fondée en 2010 à Londres serait d'ores et déjà rentable, avec des recettes ayant progressé de plus de 400 % au cours des trois dernières années, depuis sa dernière levée de fonds.

Le moteur de recherche, qui affirme proposer « l'inventaire le plus complet du monde sur le terrain du luxe et des produits actuels », réunit 12 000 marques et revendeurs, et s'adresse aux consommateurs de plus de 120 pays.

Comment Lyst va-t-il dépenser ce nouvel apport en capital ? L'entreprise entend s'en servir pour soutenir « son expansion sur de nouveaux marchés et alimenter sa croissance via ses équipes à Londres et à New York ».

L'argent récolté aidera également ses analystes de données à « continuer leurs innovations dans le machine learning, la vision par ordinateur et l'intelligence artificielle pour améliorer les algorithmes de recherche et de personnalisation de la plateforme ».

Chris Morton, cofondateur et PDG de Lyst, rappelle que le passage au numérique va entraîner « une période de changements aboutissant à une transformation complète du secteur de la mode ».

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LuxeBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER