×
Publicités
Publié le
1 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

M.Moustache lance (Re)colte sa semelle conçue à partir de chaussures recyclées

Publié le
1 sept. 2020

M.Moustache lance sa première semelle baptisée (Re)colte fabriquée à partir de chaussures recyclées. Ce lancement qui souligne la volonté de M.Moustache de proposer une mode plus responsable intervient un an et demi après celui de Enco(re), un programme de collecte des souliers usagers mis en place dans les boutiques de la griffe.


La semelle (Re)colte conçue à partir de chaussures recyclées - M.Moustache


"En 2018 nous avons lancé le programme de recyclage Enco(re) en partant du constat que les Français achètent en moyenne six paires de chaussures par an mais que plus de 90% d’entre elles finissent à la poubelle. Nous avons donc voulu proposer à nos clients des solutions pour aller vers une mode positive car c'est notre responsabilité en tant que marque", explique Antoine Vigneron qui a cofondé M.Moustache en 2012 aux côtés de Guillaume Alcan et Thibault Repelin.

Ce projet de recyclage prend désormais une forme concrète avec la semelle (Re)colte, une semelle fabriquée à partir des chaussures collectées dans les boutiques M.Moustache, et auprès du partenaire portugais de la marque qui a mis au point la technique de recyclage.

Le principe de cette opération ? Les paires sont triées avant d’être envoyées au Portugal. Celles en état d’usage sont données à des associations et les autres sont divisées en deux catégories. Les chaussures fabriquées en Europe sont utilisées dans la production de [Re]colte, les autres sont destinées à la fabrication d’isolant et de terrains de jeu. Les chaussures sont ensuite broyées et réduites à l’état de poudre, qui est après chauffée avant d’être pressée pour obtenir une plaque, matière première qui sert à fabriquer la semelle. Pour finir cette plaque est mélangée à 50 % du caoutchouc recyclé issu des chutes des productions de la marque et à 30 % de caoutchouc naturel. Un caoutchouc qui assure la stabilité de l’ensemble de la semelle.


Collection automne-hiver 2020/2021 de M.Moustache - M.Moustache


"58 % de nos baskets issues de la collection automne-hiver 2020/2021 intégreront la semelle (Re)colte et ce sera le cas de 80 % de la collection pour l’été 2021. A terme nous souhaiterions que l’intégralité de nos collections en dispose notamment les chaussures de ville", détaille Antoine Vigneron soulignant qu’en dépit du coût engendré par un tel développement M.Moustache a choisi de rogner un peu sur ses marges pour ne pas augmenter les prix de vente. Cette politique de prix stable est notamment possible car M.Moustache, en dehors d'une période de soldes réduite, ne pratique plus de promotion et ne participera plus au Black Friday. 

M.Moustache qui emploie une quarantaine de personnes et a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros, espère atteindre cette année en dépit de la crise sanitaire des ventes à 8 millions d’euros. En plus de ses cinq boutiques, (la dernière a ouvert ses portes à Boulogne-Billancourt en mars juste avant le confinement) , la griffe compte 250 revendeurs dans le monde. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com