M6 prend 50% des mensuels gratuits Homme et Femme en ville

PARIS (AFP) - La chaîne M6 a annoncé mercredi prendre une participation à hauteur de 50% du capital de la société d'édition des deux mensuels gratuits, Homme en ville et Femme en ville, dans le but de "conforter sa position dans les gratuits".


Hervé Pointillart consulte un numéro de son journal "20 minutes" le 16 janvier 2003 à Paris - Photo : Jean-Pierre Muller/AFP

M6 Publicité assurera la régie des titres.

Ces deux gratuits sont dirigés par Hervé Pointillart, ancien dirigeant du quotidien gratuit 20 minutes. Des financiers et M. Pointillart gardent 50%, a précisé ce dernier à l'AFP.

Lancé en juin 2004, Femme en ville est le 1er magazine féminin haut de gamme gratuit, distribué à 502.000 exemplaires.

Homme en ville (300.000 exemplaires) a été créé en juin 2005. Il est destiné aux hommes urbains, catégories socio-professionnelles supérieures (CSP+). Tous deux sont disponibles dans 600 points de distribution.

"Ce rapprochement nous permet d'élargir l'offre +presse+ de M6 Editions grâce à deux titres associant une réelle qualité de contenu à une diffusion parmi les plus larges sur le secteur de la presse féminine et masculine", a commenté Jérôme Dillard, directeur des diversifications du groupe M6.

Pour Hervé Pointillart, interrogé par l'AFP, cette entrée de M6 représente un "ballon d'oxygène". "Un projet comme cela est forcément lourd pour un individu tout seul", a-t-il indiqué, ajoutant que les "synergies avec M6 sont nombreuses".

Le montant de la transaction n'est pas révélé.

Fin août 2005, la filiale à 100% de M6, M6 Interactions, était devenue l'actionnaire majoritaire du magazine Citato, gratuit spécialisé dans l'information pour les jeunes de 15 à 20 ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Médias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER