Macy's va supprimer jusqu'à 10.000 emplois aux Etats-Unis

La chaîne américaine de grands magasins Macy's a annoncé mercredi qu'elle allait supprimer jusqu'à 10.000 emplois aux Etats-Unis dans le cadre d'un plan de restructuration dévoilé en août.


Macy's

D'ici à la fin 2017, l'enseigne américaine aura fermé 68 des 100 magasins dont elle avait annoncé la disparition pour répondre à la baisse de ses ventes et à la concurrence accrue du commerce en ligne, détaille-t-elle dans un communiqué.

Ces fermetures conduiront au licenciement de 6.200 salariés tandis que 3.900 autres pourraient se voir offrir un reclassement dans un autre magasin « là où c'est possible », indique le communiqué.

« Nous fermons des emplacements qui sont devenus non-productifs ou qui ne sont plus des lieux de shopping solides en raison de changements dans le paysage de la vente au détail », a affirmé Terry Lundgren, le PDG de Macy's, qui a par ailleurs annoncé l'ouverture de quatre nouveaux magasins.

Les mesures annoncées mercredi devraient générer des économies de 550 millions de dollars à compter de 2017, dont près de la moitié (250 millions) seront notamment réinvestis dans le commerce en ligne.

Le groupe indique toutefois inscrire dans ses charges au quatrième trimestre 2016 des coûts de restructuration de 250 millions de dollars, notamment pour couvrir les indemnités de licenciement.

La fermeture des magasins devrait par ailleurs peser sur les ventes du groupe en 2017 à hauteur de 575 millions de dollars, indique le communiqué.

Après ces annonces, le titre dévissait de 10,16 % vers 22h GMT dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street.

Macy's doit défendre ses parts de marché face à Amazon, qui affiche de plus en plus ses ambitions dans le secteur de l'habillement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMariageDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER