×
5 471
Fashion Jobs
Publicités

Mad Vintage : le poids lourd de la fripe en France compte déjà 26 magasins

Publié le
today 27 mai 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

On n’arrête plus Mad Vintage. L’enseigne fondée par Avner Sabban multiplie les ouvertures de magasins depuis 2016. Derniers en date : Marseille et Toulon, qui viennent d’être inaugurés sur une surface de 700 mètres carrés chacun (à la place d'un Mango à Marseille). Samedi, il a également dévoilé son nouveau concept, Mad Lib, qui mélange mode et déco sur 700 mètres carrés au 66 rue de Rivoli, à côté du BHV (remplaçant Springfield).


A Marseille, Mad Vintage vient de s'installer dans l'ancien Mango - DR


A la tête de la société Jonathan Frip’s, Avner Sabban est un grossiste fournisseur de friperies qui a ouvert un premier magasin en 2007 aux Halles. Courant 2015, il ne disposait que de deux magasins de fripes quand il a décidé d’accélérer le nombre d’ouvertures de magasins Mad Vintage. Outre les trois dernières ouvertures en mai, il a également ouvert les portes de nouvelles boutiques à Perpignan (300 mètres carrés) et Aix-en-Provence (135 mètres carrés). Au total, Mad Vintage compte 26 magasins en France dont le nouveau Mad Lab. Une nouvelle adresse devrait également voir le jour à Rennes fin juin. D’autres inaugurations sont prévues après l’été, mais l’enseigne n’a pas souhaité communiquer de détails pour le moment. Selon nos sources, ce développement se ferait sous le contrôle d’Avner Sabban à 100 %.

Jonathan Frip’s dispose d’un stock de 20 000 mètres carrés dans la périphérie de Rouen. En ce moment, les magasins mettent en avant le denim "sous toutes ses formes" (jeans vestes et chemises), les vêtements de sport, notamment américains, le workwear et les jupes et robes "seventies" pour les femmes. L’enseigne propose aussi ses propres vêtements « upcyclés » tels qu’une gamme de produits "tie & dye" qui semble rencontrer un vrai succès auprès de la clientèle. Mad Vintage surfe sur le succès des friperies, considérées comme l’un des réseaux les plus vertueux pour consommer de la mode. Un succès porté, en grande partie, par les 15-25 ans qui y cherchent des pièces originales qu'ils ne trouvent pas dans les chaînes de prêt-à-porter.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com