×

Made in France : Satab prend le virage du durable et du high-tech

Publié le
today 2 avr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après avoir mené avec succès une mutation de son modèle pour opérer par-delà le marché de la mode, le rubanier tricolore Satab se donne désormais pour défi l’écoresponsabilité, tant dans le choix des matières que dans la seconde vie des produits. Le tout sur fond de développement de rubans high-tech conducteurs d’énergie ou d'information.


L'entreprise élargit son offre aussi bien en termes de savoir-faire que de tendances - Satab


Avec 60 % de chiffre d’affaires réalisés à l’export, et en particulier vers le Vieux Continent, Satab muscle imperturbablement son offre. Une logique qui se traduit par l'offre de tendances développée avec NellyRodi, jusqu'à des lignes techniques destinées au marché du sportswear, sans oublier la marque Bel’R lancée en 2017 et regroupant les savoir-faire les plus pointus de l’entreprise. Désormais, le rubanier centenaire regarde du côté de la responsabilité environnementale, via des lignes de rubans en matériaux écoresponsables ou recyclés, mais également en trouvant des débouchés pour ses chutes et invendus.

« Nous sommes dans une phase d’apprentissage, mais il s’agit d’un véritable axe stratégique pour l’entreprise », nous explique le directeur marketing, Franck Ferrua, à l’occasion du salon Made in France Première Vision, qui se tient les 3 et 4 avril à Paris. « Il y a d’un côté un souci accru de la sélection des matériaux, où l’on peut choisir des produits qui seront plus faciles à recycler, ou directement choisir des matériaux et polyesters recyclés. Par ailleurs, on peut proposer une seconde vie à nos rubans eux-mêmes, en nous rapprochant d'écoles, créateurs et artistes partenaires qui réutilisent chutes et fins de stock. »

Une approche qui intervient sur fond de développement de nouvelles gammes. Comme la ligne Coquillage, qui propose des rubans matelassés agrémentés de tissage jacquard 3D donnant un relief personnalisable aux tissus. Ou bien la gamme Origins, offrant des rubans en mousseline mate et dentelles fines inspirés de l’antiquité. La ligne Show Off, comme son nom l’indique lumineuse et brillante, joue de son côté sur la transparence et les effets de grain. Wild Trek se développe pour sa part sur un aspect sportswear brut et des renvois aux motifs tribaux.


Les E-Ruban peuvent véhiculer énergie ou information - Satab


Mais, au-delà de la créativité liée à un savoir-faire ancestral, Satab regarde également vers le futur. Comme l’évoquait FashionNetwork.com à l’occasion du salon Première Vision, l’entreprise de Saint-Just-Malmont fait également dans les « smart materials » avec ses « E-Ruban Conducteurs ». Ces derniers ont été développés en partenariat avec le spécialiste des smart textiles Sable Chaud. Ils permettent de faire transiter du courant électrique, qu’il soit à visée fonctionnelle (vêtements connectés) ou esthétique (rubans-led pour le sportswear). Mais ils peuvent également véhiculer de l’information, comme l'alerte d'un zip de sac à main mal fermé ou un vêtement de protection mal ajusté.

« Nous y voyons clairement le ruban du XXIe siècle », confie Franck Ferrua. « Nous travaillons avec ces technologies pour répondre aux demandes spécifiques de grandes marques clientes (qui ne souhaitent pas être citées, ndlr). Il y a de multiples applications possibles et nous voyons les créateurs s’approprier progressivement le principe en l’associant à d’autres technologies annexes. Et cela trouve également un écho dans l’univers de la décoration, de la maison et surtout du packaging ». Un ajout de choix, donc, au catalogue de 40 000 références de Satab.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com