Madluv passe au lin et s’ouvre aux multimarques

C’est en 2016 que Nicolas Chatouillot lance Madluv. Spécialisé dans la confection de pulls en cachemire, le créateur ouvre boutique un an plus tard. Pour accompagner le développement de sa marque, il a décidé pour le printemps-été 2019 de tester un autre type de matière, le lin. Il propose donc pour la première fois deux débardeurs et quatre tee-shirts, vendus entre 69 et 89 euros. Cette capsule nommée « Mdlv » a toujours pour bande-son l’univers rock qui caractérise la griffe depuis ses débuts.


L'un des tee-shirts de la ligne Mdlv en lin - Madluv
 
« Cette capsule, c’est la continuité de l’univers de Madluv. Les ventes de pulls en cachemire sont logiquement liées aux saisons, avec un pic de vente de septembre à février. Cette nouvelle ligne est une première diversification de la marque sur d’autres matières pour séduire en dehors de cette période », explique le créateur. Pour le printemps-été 2020, il a d’ores et déjà prévu d’introduire du coton, avec une gamme de sweatshirts notamment.
 
Cette saison marque aussi l’ouverture de Madluv au wholesale. Nicolas Chatouillot a présenté la griffe pour la première fois aux acheteurs lors du salon Who’s Next de septembre dernier. Une expérience qu’il a renouvelé en janvier. Après de premières commandes encourageantes pour le printemps-été 2019, il livrera une vingtaine de points de vente pour l’automne-hiver 2019/20. Jusqu’ici, l’entrepreneur effectuait 15 % de son chiffre d’affaires sur Internet, le reste dans son magasin installé au 14, rue de Turenne, à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER