×
6 822
Fashion Jobs
BLEU LIBELLULE
Responsable Réseaux Sociaux & Media
CDI · MONTPELLIER
KARA
Chef de Projet Évènementiel H/F
CDI · GENTILLY
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Adv H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Technique Adjoint (H/F) – Mode – CDI – Giverny
CDI · GIVERNY
CONFIDENTIEL
Directeur Commercial Developpement Produits B2B
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · STRASBOURG
CITY ONE
Office Manager Bilingue Anglais H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Toulouse
CDI · TOULOUSE
BLEU LIBELLULE
Chef.fe de Projet Digital F/H
CDI · MONTPELLIER
METHODEWEB
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Acheteur(se) Fournitures PAP & Accessoires
CDI · PARIS
JULES
Buyer Sustainable
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Responsable Wholesale France - Nooz Optics
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Anglais Courant H/F
CDI · NANTERRE
MICHAEL PAGE
Responsable Ressources Humaines France H/F
CDI · SAINT-MICHEL-DE-FRONSAC
KIABI
CO-Leader (Directeur Adjoint de Magasin) Geispolsheim (H/F)
CDI · GIVORS
PVH CORP.
Responsable Stock (M/F/X) - Tommy Hilfiger - la Vallée Village - CDI
CDI · SERRIS
PVH CORP.
Key Accounts Controlling Manager (M/F/X)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Senior Account Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - CDI 35h
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Directeur Comptabilite H/F
CDI · PARIS
PVH CORP.
Payroll Manager Pvh (Calvin Klein & Tommy Hilfiger) CDI (M/F/X)
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
23 déc. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maersk rachète Li&Fung Logistics pour 3,6 milliards de dollars

Publié le
23 déc. 2021

Pour mettre la main sur 223 entrepôts et un vaste réseau de fret routier sillonnant l'Asie, le géant danois de la logistique Maersk confirme s'apprêter à racheter pour 3,6 milliards de dollars la société hongkongaise LF Logistics, tout en maintenant un partenariat stratégique avec la maison-mère actuelle de celle-ci: le groupe Li & Fung.


Maersk



Comptant parmi les leaders mondiaux du fret, notamment maritime, Maersk confirme par cette annonce l'information publiée le 21 décembre par le Wall Street Journal. LF Logistics est rachetée à Li & Fung, qui détenait précédemment 78,3% de ses parts, le reste étant aux mains de Temasek Holdings. Lancée en 1999, la filiale logistique s'était progressivement imposée comme un acteur incontournable pour le fret B2B et B2C à destination des détaillants et de la vente en ligne. Si elle agissait en structure indépendante, LF Logistics a pu compter sur la présence parmi ses clients de marques de mode alors détenues ou pilotées sous licence par sa maison-mère, dont Tommy Hilfiger, Guess, Calvin Klein, Izod, Nautica ou encore Coach. Activités qui avaient été réunies en 2014 dans la structure parallèle Global Brands Group, qui s'est volontairement placée en procédure de sauvegarde en juillet dernier, face aux conséquences de la crise sanitaire.

"Avec l'acquisition de LF Logistics, nous ajoutons des capacités essentielles en Asie-Pacifique pour soutenir la croissance à long terme de nos clients sur cette zone, ainsi que des capacités et une technologie que nous pouvons adapter à notre activité de logistique contractuelle au niveau mondial", indique le Ceo de Maersk, Soren Skou. "Grâce à cette opération, nous allons renforcer notre offre d'entreposage et de distribution, et répondre aux besoins en croissance rapide de nos clients en matière de logistique contractuelle", explique de son côté le CEO Ocean & Logistics de la structure, Vincent Clerc.

Portant à 549 le nombre de sites logistiques pilotés mondialement par Maersk, soit 9,5 millions de mètres carrés, cette acquisition intervient dans un contexte particulier à plus d'un titre. Le secteur de la logistique traverse en effet une phase de forte demande, associée à une hausse des prix du fret maritime. Le dérèglement des échanges né en 2020 de la crise a en effet causé une pénurie de fret dans les grands ports d'expédition en Asie. Solution de replis, le fret aérien n'a pas tardé à voir également ses prix augmenter. Quant au fret routier, il est mis à profit par l'accroissement des commandes en ligne occasionnées par les précautions sanitaires.

Sur un autre plan, le secteur du sourcing chinois a connu depuis quinze mois une rude mise à l'épreuve venant des géants du web, qu'il s'agisse d'acteurs locaux comme Alibaba, ou étrangers comme Amazon. Li&Fung s'est bâti dans l'idée de créer un lien, notamment logistique, entre détaillants occidentaux et fabricants orientaux. Également fragilisé par le bras de fer commercial entre Pékin et Washington, puis par la crise sanitaire et les annulations de commandes occasionnées, Li&Fung avait finalement décidé l'an passé de se retirer de la bourse de Hong Kong. La revente de LF Logistics apparait de fait comme un dégagement de liquidités bienvenu pour le groupe hongkongais, qui va continuer à développer des solutions logistiques en partenariat avec Maersk.

L'entreprise danoise rajoute quelque 10.000 salariés à des effectifs revendiquant d'ores et déjà 95.000 travailleurs répartis dans 130 pays. Maersk table pour l'année en cours sur un Ebitda de 8,5 à 10,5 milliards de dollars, contre 8,6 milliards en 2020. Sur l'année, le chiffre d'affaires avait atteint 39,7 milliards de dollars. La même année, celui de LF Logistics atteignait 1,3 milliard de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com