×
Publicités
Publié le
5 sept. 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maevy développe et précise son vocabulaire de marque

Publié le
5 sept. 2019

Leur projet de marque, Marina Minard et Davy Morel l’ont amorcé par le versant du produit. Concentrée sur la maille, la griffe féminine a depuis cinq ans constitué un vestiaire de plus en plus complet, avec l’ajout du coupé-cousu notamment, et a ressenti le besoin de mieux définir son univers et son champ de communication. Une histoire construite pas à pas qui l’amène à présenter sur le salon Who’s Next (dans l’espace Fame, du 6 au 9 septembre à la Porte de Versailles) une nouvelle identité visuelle et un territoire de marque qui s’est précisé.


Collection printemps-été 2020 - Maevy

 
Avec la complicité de l’agence Flirt Studio, l’écriture de marque s’est donc affinée. Exit Maevy Concept, place à Maevy, doté d’un nouveau logo et d’une signature : « Mouvement libre ». « Notre concept prend tout son sens avec ses mots, qui vont s’inscrire désormais dans notre communication, explique Davy Morel. Cette marque a trouvé sa personnalité petit à petit et notre vision du métier, comme de la mode, c’est cela, une histoire de mouvement, de naturel et de liberté, de force de caractère et d’énergie presque sauvage », ajoute le dirigeant.
 
La charte couleur, mais aussi le shooting printemps-été 2020 s’inscrivent dans ce territoire, avec qui plus est une approche photographique plus moderne. Le site web a déjà été relancé cet été pour l’automne-hiver 2019, en vue d'amorcer la transition auprès du grand public, même si celle-ci s’opérera pleinement sur tous les canaux la saison suivante.

Pour la marque qui compte une centaine de revendeurs milieu et haut de gamme en France, et une cinquantaine d’autres en Europe, au Canada ou encore au Japon, l’objectif de ce travail d’image est double. « Il faut savoir qui on est pour bien communiquer, l’étape suivante pour nous étant de gagner en notoriété. Nous allons donc pouvoir nous adresser à la presse notamment sur cette nouvelle base. Mais pas seulement, nous allons lancer des actions de communication différentes : comme le 3 octobre prochain, à Marseille, avec le studio de danse et de yoga IO. Cet événement performance sera pour nous l’occasion de nous placer dans l’univers que nous avons défini, naturellement », estime le cofondateur de la marque.
 
Produites en Europe, au Portugal, les collections de Maevy proposent une soixantaine de modèles par saison, vendus en magasin autour de 100 euros pour une robe d’été et jusqu’à 300 euros pour les grosses pièces en maille travaillées. Ancrée dans un univers respectueux de l’environnement, avec des matières quasi-exclusivement naturelles, la griffe a fait le choix du sourcing court pour s’inscrire dans une démarche durable. Elle vient par ailleurs de renoncer aux emballages plastique dans lesquels elle livrait aux revendeurs leurs commandes pour un équivalent recyclé et recyclable. « Petites actions par petites actions, même peu visibles du consommateur final, c’est aussi comme ça qu’on définit les valeurs de la marque », conclut Davy Morel.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com