Maison Kitsuné s'offre un nouveau shop-in-shop à Kyoto

Maison Kitsuné multiplie les ouvertures à l’international. Le 7 octobre, la marque a ainsi ouvert sa quatrième adresse au Japon. Installé dans le grand magasin Fujii Daimaru à Kyoto, ce nouvel espace de vente a été pensé par le duo de fondateurs, Gildas Loaëc et Masaya Kuroki.


Le nouveau shop-in-shop au sein du grand magasinFujii Daimaru à Kyoto - Maison Kitsuné

D’une surface de 75 mètres carrés, le shop-in-shop fait la part belle au bois associé à deux teintes dominantes, l’indigo et le doré. Outre la collection en cours, il présente une capsule exclusive de produits en indigo naturel, un hommage à l’aizome, cette technique de teinture locale et très ancienne. « Le marché japonais est notre premier marché. Nous misons sur deux ouvertures de magasins en propre par an. La marque marche très bien au Japon et nous pensons qu’elle a encore un beau potentiel de croissance », souligne Gildas Loaëc.

Il y a un mois, la griffe se calait sur un autre faisceau horaire et dévoilait son flagship new-yorkais : 200 mètres carrés sur Lafayette Street. Le marché américain est son troisième marché, après le Japon et la France. Un autre pays connaît de très bons résultats : la Corée du Sud. Maison Kitsuné va y installer deux magasins l’année prochaine.

Une dynamique d’ouvertures que l'on peut mettre en lien avec la prise de participation du groupe japonais Stripe International en septembre 2016. « Cette participation financière a réglé nos problématiques de trésorerie, ce qui est fondamental. Ça nous a permis d’investir notamment dans le back office, la gestion de l’information mais aussi de nous développer. Ainsi, nous sommes en train de créer un outil solide pour continuer à nous déployer. Cela passe par l’amélioration des services aux clients, par le digital mais aussi par un investissement dans notre studio qui permet d'apporter de la valeur ajoutée créative », ajoute Gildas Loaëc.


Une des silhouettes de l'automne-hiver 2017/18 - Nicole Maria Winkler

Créée en 2002, la griffe Maison Kitsuné, qui annonçait un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros en 2014-15, revendique une croissance de 30 % de son chiffre d’affaires chaque année. Environ 80 % de ses ventes sont réalisées à l’international. Outre ses quatre adresses japonaises et son nouveau flagship new-yorkais, la marque compte quatre magasins à l’enseigne et deux shops-in-shop, l’un au Bon Marché, l’autre aux Galeries Lafayette, à Paris ainsi qu’une boutique à Hong Kong. Quant à l’e-shop, il réalise le plus gros chiffre d’affaires du retail, comparé aux autres magasins. La griffe est, par ailleurs, distribuée chez 300 revendeurs tous pays confondus.

La qualité des produits fait toujours partie des revendications de la maison : les matières sont italiennes, européennes et japonaises tandis que la fabrication est réalisée au Portugal et en Europe de l’Est. Selon Gildas Loaëc : « Maison Kitsuné offre un vestiaire parisien alternatif, citadin, moderne, coloré qui se distingue de la plupart des autres marques d'ici. Nous avons construit une identité de marque forte autour du vêtement mais aussi de nos cafés, à Paris et à Tokyo, de notre label de musique, de nos soirées. Ça nous permet d’avoir une reconnaissance internationale qui fonctionne non pas à coup d’investissements marketing, mais surtout grâce au bouche-à-oreille ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER