Maison & Objet : nouvelle segmentation pour la prochaine édition

Maison & Objet va mettre en avant la Maison et l’Objet. Ce retour aux fondamentaux va prendre forme dans deux grands espaces où plusieurs univers seront déclinés. Cette nouvelle segmentation intervient après une précédente refonte qui avait eu lieu début 2016. « Cette même année, nous avions commandé une étude stratégique à un prestataire extérieur afin de mieux connaître les besoins de visiteurs et des exposants. Nous avons ensuite mené une réflexion en interne autour de la segmentation avec Jean-Luc Colonna d’Istria et François Delcaux pour qu'elle soit plus lisible, en particulier pour les nouveaux visiteurs, » explique Philippe Brocard, directeur du salon.

Maison & Objet a vu son visitorat encore augmenter cette saison - DR

Sur le salon, les visiteurs se divisent en deux groupes : 2/3 sont des détaillants et des acheteurs, 1/3 sont des prescripteurs, principalement décorateurs ou architectes. « Ces deux typologies de visiteurs n’effectuent pas leurs recherches de la même façon. Les acheteurs le font par produit tandis que les prescripteurs le font davantage par style. Nous avons donc décidé de mettre en place un grand pôle objet, par produit, et un grand pôle maison, par style. »

Le pôle Objet sera segmenté en sept espaces : Cook and Share, Smart Gift, Fashion Accessories, Kids & Family, Home Accessories, Home Fragrances et Home Linen. Le pôle Maison sera divisé en quatre univers : Today, contemporain et design, Forever, intemporel et plus ou moins classique, Unique & Eclectic, pour les pièces uniques et les histoires particulières, et Craft, pour les métiers d’art.

Le regroupement de l’offre mode sous une même bannière s’est imposée tout simplement parce que cette offre s’étoffe de plus en plus. « La cible, ce sont avant tout les magasins dédiés à la maison, à la déco, mais aussi les concept stores avec une offre lifestyle. En revanche, quand nous accueillons des acheteurs mode, ils viennent ici pour trouver une offre complémentaire à la mode qu’ils trouvent, en général, ailleurs », indique Philippe Brocard, avant d’ajouter : « L’étude a également montré que le salon reste un medium important pour le secteur. Il reste un référent pour trouver de nouvelles marques et de nouveaux produits. Le digital vient le concurrencer, mais nous restons dynamiques de ce côté-là notamment depuis le lancement de notre plate-forme digitale l’année dernière. »

Foulards, sacs, bijoux et autres accessoires de mode seront regroupés dès la saison prochaine - DR

Le salon qui s'est achevé le mardi 23 janvier a accueilli 89 495 visiteurs, en hausse de 4% par rapport à l'édition de janvier 2017. Le visitorat international soutenu notamment par les Etats-Unis, la Chine et la Russie a représenté 41 687 personnes, soit 8% de plus qu'il y a un an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresDécorationArt de vivre - DiversSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER