×
Publié le
16 juil. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maison du prêt-à-porter: un comité stratégique rassembleur

Publié le
16 juil. 2012

C’est un comité stratégique de choc dont vient de se doter la Maison du Prêt-à-porter féminin et des accessoires. Il a au moins deux mérites de taille… La qualité de ses membres, représentants de poids de la profession et son côté transversal, oecuménique pourrait-on dire, rassemblant des distributeurs à des membres de la fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.


Jean-Pierre Mocho a en quelque sorte réussi son pari de rassembler la profession
Il compte ainsi, outre Pierre Bergé, président du Comité: Serge Bensimon, président de Bensimon et administrateur de la FFPAPF, Christian Blanckaert, président de Petit Bateau, Maurizio Borletti, président et directeur Associé de Borletti Group, actionnaire du Printemps, Corinne Champagner Katz, avocate à la Cour, Nathalie Dufour, déléguée générale de l’ANDAM, Jean-Marc Gaucher, président de Repetto, Jean-Marc Genis, président de la Fédération des Enseignes de l’Habillement, Isabelle Guichot, PDG de Balenciaga, Philippe Hache, président de Macosa et administrateur de la FFPAPF, Catherine Join-Dieterle, qui tient une Chaire d’histoire de la mode et du costume à l’Ecole du Louvre, Pierre-François Le Louët, président de Nelly Rodi, Sandrine Lilienfeld, présidente de Naf Naf, Jean-Pierre Mocho, président de la Fédération française du prêt-à-porter féminin, Bernard Morvan, président de la Fédération nationale de l’habillement, Maria Luisa Poumaillou, Jean-Philippe Prugnaud, président de Mint, Nathalie Tribouillard, directrice générale de Léonard, et Bernard Weill, directeur général de Weill.

On se souvient que, monté à l’initiative de la Fédération française du Pap féminin et de son président Jean-Pierre Mocho, la Maison du prêt-à-porter et des accessoires entend mettre en relation l’ensemble des professionnels de la mode, de décloisonner les métiers et de créer des passerelles entre les différents domaines d’activité selon son propre communiqué. Force est de constater qu'à la lumière de la diversité des membres composant son comité stratégique, c’est réussi.

"Les objectifs de ce Comité sont d’accompagner les entreprises dans leur développement, d’analyser les marchés, d’anticiper les pistes de croissance, et de mettre en place des missions de réflexion sur des sujets précis", souligne le communiqué. Pour cela, comme FashionMag Premium l’avait annoncé début juillet dernier, 6 commissions dédiées travailleront avec ce Comité. Elles seront ouvertes à de nombreux professionnels. La première réunion du Comité est fixée au 12 septembre prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com