×
7 216
Fashion Jobs

Maison Kitsuné nomme une ex-Céline à la direction artistique du prêt-à-porter

Publié le
today 13 déc. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A un mois de la prochaine Fashion Week parisienne, Maison Kitsuné dévoile de nouvelles ambitions pour sa mode. La griffe fondée en 2002 par Gildas Loaëc et Masaya Kuroki annonce  le recrutement d'une directrice artistique pour le prêt-à-porter : la Sud-Coréenne Yuni Ahn. C'est la première fois que le label au renard fait appel à une personnalité extérieure pour son style, jusque-là géré par le duo de fondateurs avec leur bureau de création.


Yuni Ahn - Maison Kitsuné


La nouvelle arrivée était jusqu'alors directrice du design des pré-collections et des collections défilés de Céline, après plusieurs saisons à la création des accessoires sous l'égide de Phoebe Philo. Avant cela, Yuni Ahn est passée par l'école Central Saint Martins, puis les studios de Stella McCartney, Chloé, Miu Miu et Paul Smith. Un profil très expérimenté qui fera sa première collection pour Maison Kitsuné en janvier prochain, pendant la Fashion Week masculine de Paris.

Il s'agira d'une présentation mixte prévue le 18 janvier, la première inscrite au calendrier officiel de la Semaine de la mode parisienne pour la marque.

Alors que la société accélère son développement, surtout en Asie avec des partenariats en Corée du Sud et bientôt en Chine, elle s'arme donc aussi pour renforcer son offre et son propos mode. Maison Kitsuné propose aujourd'hui trois lignes de prêt-à-porter qui seront sous la direction de Yuni Ahn : la principale, l'intemporelle Maison Kitsuné Parisien et la dernière en date, ACIDE Maison Kitsuné, proposition de basiques plus "pop street" initiée il y a quelques mois seulement, sur un positionnement "genderless arty", selon les termes de la marque.

« Nous sommes impatients d’écrire ensemble un nouveau chapitre de l’histoire de la marque. Yuni Ahn a une compréhension aiguë des opportunités qui s’offrent à nous et partage les ambitions que nous avons pour Maison Kitsuné. Nous sommes convaincus que son talent, sa vision et son savoir-faire contribueront à conduire la marque vers de nouveaux succès. Son arrivée permettra à Maison Kitsuné de se muer en une véritable maison de mode parisienne indépendante », a ainsi déclaré le codirigeant de la marque, Gildas Loaëc, au sujet de ce recrutement.

Réalisant aujourd'hui 40 millions d'euros de chiffre d'affaires, la griffe qui a depuis toujours un pied à Paris et l'autre au Japon peut avancer plus vite grâce à son associé depuis 2016, le groupe nippon Stripe International. Grâce à un second investissement de celui-ci au printemps dernier, Maison Kitsuné pousse simultanément sa distribution, son versant lifestyle avec ses cafés, et donc désormais aussi sa mode.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com