×
5 471
Fashion Jobs
Publicités

Maison Lurex se lance dans le prêt-à-porter avec Emilie Luc-Duc

Publié le
today 17 sept. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dans la mouvance actuelle des tisseurs ou filateurs qui développent leur propre marque de produits finis, notamment pour renforcer leur aura, Sildorex, développeur du Lurex, franchit une nouvelle étape. Un an après sa lancement et l'ouverture de sa boutique dans le Marais à Paris, Maison Lurex va plus loin. Après des débuts sur le segment de l'accessoire - écharpes, bijoux, sacs, petite décoration -, la marque fait appel à la créatrice Emilie Luc-Duc pour se lancer dans le prêt-à-porter féminin.


Collection automne-hiver 2018 - Maison Lurex


La styliste, qui a notamment oeuvré par le passé à la direction artistique de Rodier et à la conception du prêt-à-porter Repetto, a ainsi conçu une première collection autour du fil Lurex. Une proposition d'une vingtaine de références en maille pour la femme : pulls, cardigan, robes courtes ou longues pour l'automne-hiver actuel. Une gamme fabriquée en Italie dont les prix débutent à 195 euros pour les petits pulls en 100 % Lurex et vont petit à petit jusqu'à 395 euros, au gré des mélanges matières mérinos ou mohair.

« Cette capsule, qui n'en est pas vraiment une en fait, qui va plus loin que cela, pour nous, c'est un test, une première prise de contact avec la consommatrice, mais pas seulement. On pourrait imaginer que, découlant de cette première collection qui installe l'image de marque, la seconde puisse être vendue en multimarques », explique ainsi Christopher Hogg, l'un des deux frères à la tête de l'entreprise familiale détentrice du fil Lurex.


Collection automne-hiver 2018 - Maison Lurex


« Il s'agit en fait d'installer l'esprit de la marque avec cette collection, de trouver le ton qui sera le nôtre », ajoute le dirigeant. Le ton choisi par Emilie Luc-Duc est double : « C'est festif facile », affirme la créatrice. « Le Lurex m'évoque beaucoup de choses, il est à la fois patrimonial, rien que le nom est connu de tous, mais il est aussi technique, offrant beaucoup de possibilités si on le travaille bien. J'ai voulu travailler sur son ambivalence, il est à la fois un fil de fête, qui ajoute un petit quelque chose de spécial à des pièces simples, et en même temps il peut être porté à la ville et être très moderne », conclut la spécialiste de la maille.

Le lancement se fait donc en cette mi-septembre dans la boutique étendard ouverte il y a un an, rue des Francs-Bourgeois dans le Marais, à l'enseigne Maison Lurex. Il se prolongera prochainement d'une commercialisation de la gamme de prêt-à-porter sur le site e-commerce de la marque et pourquoi pas ensuite sur celui d'Emilie Luc-Duc.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com