×
Publicités
Publié le
14 févr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maison Martin Morel: le petit-fils du créateur relance la marque centenaire

Publié le
14 févr. 2014

Des motifs floraux, enfantins, psychédéliques ou géométriques, les gros carnets anciens qui dormaient dans le grenier de la maison familiale des Martin Morel débordaient d’échantillons de tissus tous plus originaux les uns que les autres. C’est en retrouvant ces vestiges du passé, que sa mère destinait à un vide-grenier, qu’Emmanuel Foyatier, l’arrière-petit-fils du créateur, a eu l’idée de lancer sa propre marque.

Le sweat en coton "Martin", une pièce phare de la collection.


Sobrement baptisée "Maison Martin Morel", en clin d’œil à son arrière-grand-père, cette nouvelle marque, présentée au Who’s Next en janvier dernier, met à l’honneur les tissus imaginés il y a près de 100 ans, par Monsieur Martin. Mais au lieu de reprendre les motifs tels qu’ils étaient à l’origine, Emmanuel Foyatier a pris le parti d’y apporter sa patte en faisant appel à Lili Alcaraz et Léa Berlier, des designers textiles.

Ces dernières ont repensé le motif pour le moderniser et l’ont décliné en différents coloris. A l’arrivée, leurs "créations" sont aussi élégantes que surprenantes. En effet, le travail sur les couleurs est tel que d’un coloris à l’autre le motif est métamorphosé.

Ces motifs, Emmanuel les a imprimés sur des foulards en soie (de 70 à 180 euros selon la taille), des sweats trendy en coton (90 euros) mais aussi sur des t-shirts (40 euros). Cette collection capsule est disponible sur le e-shop Maison Martin Morel et dans les deux points de vente parisiens de la marque ("Virginie Mahé" et "Le grand Magasin").

Le jeune entrepreneur a également imaginé une collection de t-shirts en édition limitée. Véritables hommages à son arrière-grand-père, ces derniers à l’allure classique sont habillés d’une pochette réalisée avec les tissus originaux (60 euros). "Avec cette collection, je voulais rendre hommage à mon patrimoine familial. Il mérite d'être connu. Bien sûr, j'ai dû opter pour des éditions limitées car les stocks de tissus originaux sont restreints", explique Emmanuel Foyatier.

Le foulard vague 1900 signé Martin Morel s'inspire d'un motif qui a plus de trente ans.

Par ailleurs, jamais à court de projets, Emmanuel Foyatier prépare une collection de prêt-à-porter homme et femme pour l’automne-hiver 2014/2015. Au rendez-vous, trente-huit pièces allant des sweats aux chemises, en passant par des t-shirts, des chemisiers en soie mais aussi des jupes. Tous sont parés des mythiques imprimés, par touches ou en all-over.

Les prix sont premium, malgré une entrée de gamme attractive, mais le jeune entrepreneur espère séduire un large public. "En lançant cette collection, je souhaite permettre à tous ceux qui le désirent de découvrir une partie de ce qui appartient aujourd'hui au patrimoine français (les tissus les plus anciens remontent à 1901). Pour ce faire, je voulais que les pièces restent accessibles (même si les coûts de production imposent un positionnement premium) et qu'elles parlent à tout le monde. Les foulards peuvent plaire autant aux jeunes femmes qu'aux grands-mères alors qu'avec la collection je cible les 20/35 ans", déclare le jeune homme.

Ambitieux, Emmanuel Foyatier, qui a notamment fait ses armes en marketing chez LVMH après une formation à l'ESCP Europe, espère trouver très vite de nouveaux distributeurs. D'ailleurs, il s'imagine très bien créer des collections exclusives pour ces derniers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com