×
3 352
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
24 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maison Père passe à la vitesse supérieure

Publié le
24 oct. 2016

Lancée il y a deux ans, la marque de prêt-à-porter féminin Maison Père, imaginée par Camille Omerin, accélère aujourd’hui son développement et ouvrira en décembre sa première boutique parisienne au numéro un de la rue du Marché Saint-Honoré. Un espace conçu par l’agence Toro & Liautard, déjà à l’œuvre au restaurant du club de sport huppé du Klay.


La marque ouvrira sa première boutique en décembre - Maison Père


Cette ouverture coïncide avec l’arrivée d’un investisseur privé au sein de la société Maison Père, venant renforcer l’équipe interne avec l’arrivée d’un responsable développement et production, d’une styliste junior, d’une assistante supply chain et d’une responsable commerciale wholesale et retail.

Outre l’évolution de la marque en termes d’image, et l’ouverture d’un nouvel e-shop marqué par une nouvelle direction artistique assurée par l'agence Maison St Honoré, Maison Père pose comme priorité pour 2017 l’augmentation de son réseau. Déjà présente dans une vingtaine de points de vente, elle vise pour le printemps-été 2017 un doublement de ses revendeurs en s’invitant dans les multimarques et grands magasins en Asie, aux Etats-Unis où elle vient de signer avec un agent, ainsi qu’en Italie, en Angleterre et en Espagne notamment.

Après une première collaboration avec le site Moda Operandi cet été, Maison Père vient de signer au Bon Marché à partir du mois de janvier prochain et sera présente à travers un pop-up store d’un mois, puis s’installera de façon permanente dans les étages du grand magasin.

Si le positionnement "advanced contemporary", Maison Père, qui fabrique en Europe de l’est et au Portugal, vient d’opérer un réajustement de ses prix avec une baisse notoire de 30 % et propose désormais chemises et sweats autour de 200 euros, manteaux autour de 500 euros et robes autour de 350 euros.

A noter enfin pour l’hiver 2017/2018, la mise en avant d’une ligne d’intemporels autour du tailleur classique, du sweat signé Maison Père, du cardigan, de deux chemises et d’un manteau.

Pour la gestion de son image et de ses relations presse, Maison Père est représentée depuis quelques semaines par l’agence Catherine Miran.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com