×
Publicités

Maison Père s’ouvre à la décoration

Publié le
today 11 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En 2015, Camille Omerin lançait sa marque de prêt-à-porter Maison Père et une première boutique dans le quartier du marché Saint-Honoré. Quatre ans plus tard, la créatrice diversifie ses activités en lançant sa première collection de mobilier et décoration, accompagnée d’un service en design d'intérieur.


La collection de décoration Maison Père


« C’était une évidence pour moi, explique la créatrice. Après quatre ans, j’ai senti le besoin de faire évoluer la marque sur un ton plus lifestyle et de développer l’univers de Maison Père comme maison de création. Après une collaboration sur une ligne de mobilier avec La Redoute qui a très bien fonctionné, j’ai été sollicité par Théo Lafaurie, fils du fondateur des boutiques Emile Lafaurie, pour designer deux boutiques, une opportunité qui m’a convaincu d’aller plus loin et de me former ».
 
Recevant dans son appartement privé du VIIIème arrondissement parisien, la créatrice présentait il y a quelques jours sa ligne de mobilier réalisée au Portugal, soit un banc paré de velours, un paravent couvert de l’imprimé réalisé en collaboration avec la maison de papiers-peints Ananbô à Bordeaux, une chauffeuse et une série de cinq tableaux.

Des créations qui viendront rejoindre la boutique de Maison Père à Paris (1, rue du Marché Saint-Honoré) qui désormais proposera un espace hybride autour d’un pendant mode et d'un pendant décoration, tout comme le pop-up "longue durée" de Bordeaux, situé rue Voltaire. « D’autres adresses en pop-up pourraient voir le jour, annonce d'ailleurs Camille Omerin, notamment à Lyon et à Saint-Ouen, un lieu sur lequel nous avons envie de miser ».


Les tableaux Maison Père


Bien que resserré à des collections entre 35 et 40 pièces, le prêt-à-porter Maison Père reste actif et en bonne santé, mais réduit sa part wholesale. Outre la boutique parisienne, les vêtements sont vendus au Bon Marché qui suit la marque depuis ses débuts. 
 
Enfin, en parallèle des lignes de mobilier et décoration et du prêt-à-porter, la créatrice propose désormais ses services en décoration d’intérieur et cible les décors des restaurants et bars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com