×

Maison Standards arrive en multimarques

Publié le
today 23 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le propos est toujours le même : des classiques au rapport-qualité prix le plus juste, une transparence sur la production et un focus sur le digital. Maison Standards a conservé ses fondamentaux mais l’arrivée des nouveaux dirigeants et actionnaires, Christine Feuchot et Bertrand Rochebillard en septembre 2018, fondateurs de Place des Tendances, a porté la marque vers davantage d’axes de développement.


La boutique de la rue Beaurepaire a ouvert fin 2018 - DR


La femme, tout d’abord, a vu son offre s’étendre d’une trentaine de références à 150. Un chiffre équivalent à celui de l'homme : " La collection féminine s’est développée tandis que la collection masculine s’est concentrée parce qu’elle comprenait ce que nous considérions comme des doublons. Cela nous permet de mutualiser les matières et, sur l’homme, de réduire les stocks. Le cœur de l’offre se focalise toujours sur standards à hauteur de 70 % mais 30 % des références sont aujourd’hui saisonnières afin de répondre aux envies du moment ", explique Christine Feuchot, qui partage la direction opérationnelle avec Bertrand Rochebillard. Cette répartition a déjà permis d’équilibrer les ventes entre la femme et l’homme, à parts égales.

Autre nouveauté de taille, la marque va arriver au cours de la saison printemps-été 2020 dans une vingtaine de « multimarques très sélectifs » en province sans préciser encore lesquels. Encore très parisienne, Maison Standards va ouvrir des pop-up stores pour gagner en visibilité en dehors de la capitale : à Bordeaux en avril puis à Lyon et Lille pour commencer. " Ces pop-up seront des événements qui seront bénéfiques aux multimarques et à notre e-shop. Notre développement passe par là. Nous n’avons pas envie d’ouvrir nos magasins à l’enseigne en province ", indique Christine Feuchot.


Le nombre de références pour la femme a été multiplié par quatre - DR


A l’heure actuelle, le label dispose de trois magasins à Paris : deux Rive Droite et un Rive Gauche. D’ici fin-février, elle va renforcer sa présence dans les grands magasins : arrivée aux Galeries Lafayette Haussmann, avec un corner pour la femme et un pour l’homme, et doublement de la surface du corner au BHV Marais Homme qui passe ainsi à 50 mètres carrés. Cette année, le site internet va être poussé afin de devenir plus performant. La stratégie étant toujours " digital first ". Ses ventes le placent en deuxième position des magasins de la maison et la direction tient à ce qu’il occupe à terme la première place.

Fondée par Uriel Karsenti, la marque a son capital partagé depuis 2018 entre le fondateur, Experienced Capital (le fonds de Frédéric Biousse et Elie Kouby arrivé en 2016) et Christine Feuchot et Bertrand Rochebillard. Si la direction ne communique pas son chiffre d’affaires, elle évoque malgré tout des ventes ayant été multipliées par 2,5 l’année dernière et vise l’équilibre d’ici la fin 2020.


Toujours axée sur des classiques du vestiaire, elle présente aussi plus de produits plus saisonniers - DR


Depuis sa création en 2013, Maison Standards mise sur la transparence de sa production de manière à offrir un grade de qualité élevé au prix le plus juste. D’ici la fin de l’année, le label souhaite utiliser 80 % de matières écoresponsables. L’un de ses objectifs est donc de pousser la visibilité sur ses engagements en particulier sur les réseaux sociaux. Son site, lui, demeure un support didactique qui rappelle le concept et dévoile aussi les coulisses en amont : des matières utilisées aux ateliers partenaires.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com