Maje ouvre au Rockfeller Center à New York

Dans le cadre de sa conquête de parts de marché sur le continent américain, le groupe de mode parisien SMCP a annoncé mardi l'ouverture d'un flagship Maje dans le prestigieux Rockefeller Center du quartier de Manhattan à New York. Une ouverture importante pour la marque qui communique massivement à ce sujet outre-Atlantique, avec une campagne de publicité dans le métro new-yorkais, mais aussi une soirée d'inauguration et un large relais dans la presse. Plus largement, c'est le groupe SMCP qui profite de l'occasion pour communiquer sur son développement américain.


L'intérieur de la boutique du Rockefeller Center - Maje

Le magasin d'une centaine de mètres carrés qui vient d'ouvrir ses portes mi-septembre propose un agencement aux codes luxe articulé autour du marbre rose, d'éléments en laiton et de murs dorés à la feuille. Il s'agit de la cinquième boutique Maje à New York, et dix-septième à échelle du pays.

Ce nouvel emplacement new-yorkais précède une série d'ouvertures de magasins aux États-Unis pour les deux griffes phares du groupe SMCP, Sandro et Maje, dont des boutiques à Austin, Houston et au Caesars Palace de Las Vegas. A elles deux, elles recensent actuellement 162 points de vente pour toute la zone Amériques, dont l'essentiel aux Etats-Unis, mais aussi quelques boutiques et corners au Mexique et au Canada. 

Le groupe SMCP a commencé son expansion sur le continent américain en 2011 et connaît actuellement une belle croissance dans la région, avec des ventes en hausse de 28,3 % à taux de change constant au cours du premier semestre de son exercice 2018. Faisant passer la part de la zone Amériques à 12% du chiffre d'affaires global du groupe.

Cette progression a été soutenue par la bonne performance de son circuit de distribution physique, mais aussi numérique : au cours du même semestre, SMCP a réalisé plus de 25% de son chiffre d'affaires e-commerce sur le continent américain. Le rythme des ouvertures de magasins est en effet un peu moins soutenu outre-Atlantique qu'en Asie, par exemple, le groupe français sous pavillon chinois y misant sur un modèle où le digital est plus prégnant.


L'intérieur de la boutique du Rockefeller Center - Maje

Pour s'ancrer durablement sur ce marché, le groupe, qui opère désormais dans 38 américaines, entend également améliorer son service à la clientèle, en proposant des rendez-vous de stylisme personnalisés, une livraison le jour même, ainsi que des événements VIP dans certaines ses boutiques Sandro et Maje.

Propriété du chinois Shandong Ruyi depuis 2016 et côté en bourse depuis fin 2017, le groupe SMCP détient les marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot, distribuées dans 1300 points de vente répartis dans 39 pays. Au premier semestre 2018, il a enregistré des ventes de 493,3 millions d'euros, en hausse de 12,4 % en données publiées, pour un résultat net de 27,4 millions d'euros.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER