Majestic Filatures mise sur des cachemires issus du recyclage

Majestic Filatures se met au recyclage. La marque parisienne fondée en 1989 par Roland Chelly et Franck Ellia a lancé sa première collection confectionnée à partir de cachemire recyclé. Sous le nom de code Eco Cashmere, celle-ci a vu le jour pour le printemps-été 2019 et a été enrichie pour l’automne-hiver 2019/20.
 
Cindy Bruna est l'égérie de la ligne Eco Cashmere de Majestic Filatures - Majestic Filatures

La matière, issue du recyclage, est obtenue à partir de vieux pulls collectés aux Etats-Unis. C’est en Italie qu’elle est ensuite travaillée et mélangée à de la laine de mérinos avant d’être finalement tricotée. La ligne, qui a le mannequin Cindy Bruna pour ambassadrice depuis janvier dernier, compte une dizaine de modèles en tout, déclinés en grosses côtes anglaises et en jersey fin. Des cols roulés, des robes, des gilets, disponibles dans cinq couleurs et à partir de 175 euros.
 
La griffe, qui fête cette année ses 30 ans, n’arrête pas d’enrichir ses collections. A l’automne dernier, elle introduisait ainsi, en plus de sa collaboration avec Lara Stone, une première ligne de maroquinerie, avec des sacs confectionnés en cuir et en maille. Certains d’entre eux ont d’ailleurs désormais leur version Eco Cashmere.
 
Avec une vingtaine de boutiques en France, Belgique et Luxembourg, et des revendeurs principalement installés aux Etats-Unis ainsi qu’en Italie, Majestic Filatures revendiquait pour 2017 un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros. dont  75 % réalisés par la vente en gros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - DiversIndustrieCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER