×
6 474
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Coordinateur (Ice)Presse et Relations Publiques
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
Coordinateur/Trice Développement Accessoires
CDI · PARIS
ALEXANDRE VAUTHIER
Coordinateur/Coordinatrice de Collection
CDI · PARIS
LA MAISON LEJABY
Chef de Projet Digital Multimarque H/F
CDI · LYON
NEW YORKER
Responsable Régional f/h
CDI · LILLE
RITUALS COSMETICS
Responsable Regional Paris - Mobilité France
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stocks/ Stock Keeper - Dijon - 35h - CDI - f/h
CDI · DIJON
YVES SAINT LAURENT S.A.S.
Saint Laurent c&b And HR Control Analyst
CDI · PARIS
ALEXANDRE VAUTHIER
Responsable Achat Matières Collection
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Stockroom Manager - Flagship Champs Elysées (H/F)
CDI · PARIS
ISABEL MARANT
Coordinateur/Trice Commercial/e
CDI · PARIS
DEPECH'MODE COUTURE
Gestionnaire Production PAP Homme et Accessoires H/F
CDI · PARIS
PROMOD
Technicien d Exploitation H/F
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
TIMBERLAND
Superviseur(se) Stock
CDI · SERRIS
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur (Prêt-À-Porter) H/F
CDI · PANTIN
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Communication Internationale H/F H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Produit Flou - H/F- PAP Haut de Gamme/Luxe- CDI - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Produit - H/F- Chaussure et Maroquinerie Haut de Gamme/Luxe- CDI - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Retail Merchandising Junior - PAP & Accessoires Iconiques - H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
TEDDY SMITH
Responsable E-Commerce
CDI · TOULOUSE
TEDDY SMITH
Area Manager
CDI · PARIS
CCLD
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
26 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré des ventes en baisse à cause de Victoria's Secret, L Brands repasse dans le vert

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
26 févr. 2021

Le groupe américain L Brands, qui contrôle notamment Victoria's Secret, a annoncé mercredi un bénéfice de 860,3 millions de dollars (707,9 millions d'euros) au quatrième trimestre, soit 3,03 dollars par action, dépassant les estimations des analystes qui misaient sur 2,91 dollars par action. Un résultat en nette amélioration par rapport à la perte de 192,3 millions de dollars (158,2 millions d'euros), ou 0,70 dollar par action, enregistrée par la société au cours de la même période de l'exercice précédent.


Les ventes de Victoria's Secret ont continué de décliner au quatrième trimestre - Instagram: @victoriassecret

 
Au quatrième trimestre de son exercice, clos le 30 janvier, le chiffre d'affaires du groupe a atteint 4,82 milliards de dollars (3,97 milliards d'euros), en hausse de 2% sur un an, et en deçà des attentes des analystes qui visaient 4,87 milliards de dollars (4,01 milliards d'euros).

Comme par le passé, c'est la marque Bath & Body Works qui a été le moteur de la croissance du groupe, avec des ventes de 2,72 milliards de dollars (2,24 milliards d'euros), en hausse de 21,8%. La marque de lingerie Victoria's Secret, en revanche, demeure un frein pour sa société mère, affichant une baisse de 15,2% à 2,10 milliards de dollars (1,73 milliards d'euros).

Les deux marques ont néanmoins vu progresser leurs ventes au détail. Victoria's Secret a enregistré une augmentation de 32,7% de ses recettes sur ce canal, tandis que Bath & Body Works affiche un bond de 74%.

"Nous avons connu une croissance constante chez Bath & Body Works, ainsi qu'une amélioration significative et continue des performances chez Victoria's Secret", se réjouit Andrew Meslow, PDG de L Brands, dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires pour l'exercice complet s'est établi à 11,85 milliards de dollars (9,75 milliards d'euros), en baisse de 8,3%. La société a enregistré 844,5 millions de dollars (695,1 millions d'euros) de bénéfices, soit 3,00 dollars par action, contre une perte nette de 366,4 millions de dollars (301,6 millions d'euros), ou 1,33 dollar par action, un an plus tôt.
 
"Pour l'avenir, nous restons concentrés sur notre stratégie qui vise à proposer des gammes de produits et des expériences convaincantes à notre clientèle, tout en maintenant un environnement de travail sécurisé", ajoute Andrew Meslow. "Dans le même temps, nous poursuivons la mise en œuvre de nos projets de séparation de nos deux activités. Grâce à ces initiatives, la société est bien positionnée pour continuer à créer de la valeur pour nos actionnaires."

L Brands a l'intention d'achever la scission prévue de Victoria's Secret et de Bath & Body Works en deux sociétés distinctes et indépendantes d'ici août 2021.  

Au cours du premier trimestre, L Brands espère enregistrer un bénéfice par action compris entre 0,35 et 0,45 dollar. Mais face aux incertitudes liées à l'évolution de la situation sanitaire, la société n'a pas fourni de prévisions financières pour l'exercice 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com