×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
1 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré la pandémie, Esprit limite ses pertes

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
1 avr. 2021

Après avoir modifié son calendrier de résultats financiers, Esprit vient d'annoncer ses résultats annuels pour le second semestre 2020, car la date de fin d'exercice de la société a été décalée du 30 juin au 31 décembre.


Esprit a réussi à endiguer ses pertes. - Esprit


Par conséquent, ses résultats financiers annuels couvrent une période de six mois, et sont donc difficilement comparables avec les résultats de l'exercice précédent.

Néanmoins, la société de mode semble avoir réussi à endiguer légèrement ses pertes, en réduisant ses initiatives exceptionnelles et en annulant 2340 millions de dollars de Hong Kong (environ 234 millions d'euros) de dettes dans le cadre de sa restructuration.

Malgré l'impact négatif de la pandémie sur ses activités de détail et de gros, la perte annuelle d'Esprit — qui a atteint 414 millions de dollars de Hong-Kong (environ 41 millions d'euros) — est beaucoup plus basse que la perte subie au cours de l'exercice précédent, qui s'élevait à 3992 millions de dollars de Hong Kong.

Ce résultat encourageant est lié aux efforts prononcés de l'équipe de direction et à la réussite de son plan de restructuration, ainsi qu'à des mesures strictes de réduction des coûts.

Le chiffre d'affaires total du groupe sur la période a diminué à 885 millions de dollars de Hong Kong (environ 88 millions d'euros) après déconsolidation des six filiales allemandes.

Les filiales concernées représentaient plus de 80% du chiffre d'affaires consolidé du groupe et de ses principaux marchés pendant l'exercice 19/20.

"L'exercice écoulé a été difficile pour le groupe. L'impact de la pandémie sur le commerce de détail a été particulièrement sévère. En raison des mesures de confinement mises en place dans toute l'Europe, les magasins d'Esprit, les magasins franchisés et un grand nombre de magasins de nos partenaires grossistes ont parfois dû fermer leurs portes. Même lorsque certains magasins ont rouvert, les restrictions sanitaires ont empêché les clients d'y faire leurs achats", déplore le PDG d'Esprit, Mark Daley.

À long terme, celui-ci espère que son entreprise renouera avec la croissance en Asie et en Europe. Mais cet objectif ambitieux est encore loin d'être atteint. Le groupe va continuer à prendre des "mesures proactives" pour relever les défis immédiats posés par la pandémie, et se concentrer sur le retour à la rentabilité d'Esprit dans les deux prochaines années.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com