×
5 741
Fashion Jobs
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
16 juin 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré le déclin de ses ventes trimestrielles, Boohoo reste optimiste

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
16 juin 2022

Fait inhabituel pour Boohoo, la société britannique a annoncé jeudi une baisse de son chiffre d'affaires. Au cours des trois mois précédant le 31 mai, ses ventes totales ont chuté à 445,7 millions de livres (518,8 millions d'euros), en baisse de 8% en glissement annuel.



Mais par rapport au même trimestre avant la pandémie, ce chiffre représente en fait une augmentation de 75%.

Au Royaume-Uni, le chiffre d'affaires du dernier trimestre a baissé de 1% pour atteindre 272,1 millions de livres (316,7 millions d'euros), mais il a augmenté de 94% par rapport à la période précédant la pandémie. Dans le reste de l'Europe, le chiffre d'affaires a baissé de 9% pour atteindre 49,6 millions de livres (57,7 millions d'euros) et, là encore, il a connu une bonne progression (30%) par rapport au trimestre précédant la pandémie.

Aux États-Unis, le chiffre d'affaires a connu une baisse notable de 28% à 95 millions de livres (110,6 millions d'euros), mais a augmenté de 85% par rapport aux trois mois précédant la pandémie. Dans le reste du monde, le chiffre d'affaires a bondi de 15%, à 29 millions de livres (33,7 millions d'euros), et de 20% par rapport au trimestre précédant la pandémie.

La comparaison sur trois ans fait apparaître une croissance globale très solide



Selon la société, ces résultats comparés à ceux de l'exercice précédent semblent plus faibles, car les mesures de confinement avaient alors entraîné une vigueur particulière de ses activités. Mais Boohoo rappelle que la comparaison sur trois ans fait apparaître une croissance globale très solide.

Comme prévu, "la croissance de la demande brute est restée positive malgré des points de comparaison défavorables, et les ventes nettes ont été affectées par la normalisation des retours liée au renouvellement de la gamme de produits".

Ce dernier point a également été soulevé jeudi par son grand rival de la vente en ligne ASOS, qui a mis en cause un taux de retour très élevé dans le cadre d'un avertissement sur résultats.

Boohoo précise que les ventes au Royaume-Uni ont augmenté d'un mois sur l'autre au cours de la période, renouant même avec la croissance des ventes nettes au mois de mai. La demande brute sous-jacente est restée forte (+21%) "car notre offre continue de résonner auprès de notre clientèle".

Mais sa performance internationale "reste affectée par l'augmentation des délais de livraison, bien que la vente en gros ait stimulé la croissance dans le reste du monde et contribué à la performance du reste de l'Europe".

Au cours des trois mois, la marge brute a atteint 52,8%, en baisse de 220 points de base par rapport à une solide performance de l'année précédente, mais en hausse de 240 points de base par rapport au second semestre de l'exercice précédent. Le taux de marge brute s'est amélioré tout au long du trimestre.

Boohoo a pris des mesures pour optimiser ses opérations et "se positionner au mieux pour connaître un fort rebond dès que les difficultés liées à la pandémie s'atténueront".

Un approvisionnement plus proche pour limiter les coûts de fret



La société a privilégié ses approvisionnements sur les marchés de proximité afin de réduire les coûts élevés de fret, augmentant de 10% sa gamme de produits à délai de livraison court par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Boohoo a étroitement contrôlé ses niveaux de stock, et termine le trimestre avec des niveaux de stock inférieurs à ceux de la fin de l'exercice, ainsi qu'une amélioration de la rotation des stocks et une plus grande flexibilité de sa chaîne d'approvisionnement.

Des progrès ont également été réalisés sur des projets stratégiques importants — le projet d'automatisation de son centre Sheffield devrait d'ailleurs être mis en service au second semestre de cet exercice financier. Le groupe a également signé un bail pour un nouveau centre de distribution à Elizabethtown, en Pennsylvanie, afin de concrétiser ses ambitions de croissance internationale et de "faire évoluer son offre à la clientèle sur un marché prioritaire". Mise en service prévue pour la mi-2023. 

La vente en gros continue de se développer



La vente en gros continue de se développer ; un nouveau partenariat a d'ailleurs été conclu au Royaume-Uni au cours du trimestre.

Alors, où en est le propriétaire de Debenhams, Karen Millen et PrettyLittleThing en termes de perspectives annuelles ? Contrairement à ASOS, il n'a pas émis d'avertissement sur résultats, indiquant même que ses perspectives pour l'exercice qui prendra fin le 28 février 2023 demeurent inchangées.

La croissance du chiffre d'affaires pour l'exercice 2023 devrait rester à un chiffre, marquée par un retour à la croissance au deuxième trimestre et une amélioration des taux de croissance au deuxième semestre, grâce à l'annualisation des taux de retour élevés et à la stabilisation de la demande des consommateurs. 

Les marges EBITDA ajustées devraient se situer entre 4% et 7%, conformément aux prévisions antérieures, "car le groupe reste affecté par des éléments liés à la pandémie et à l'inflation, qui ont un impact négatif sur les coûts de sa chaîne d'approvisionnement et de sa proposition concurrentielle internationale, compensés dans une certaine mesure par les retombées financières de nos priorités stratégiques et l'optimisation des charges indirectes".

John Lyttle, le PDG de Boohoo, termine sur une note optimiste et se dit "satisfait des progrès accomplis dans la réalisation de nos priorités stratégiques, qui ont déjà un impact opérationnel significatif sur l'entreprise. Nous avons observé des signes prometteurs au niveau de la performance des ventes du groupe au Royaume-Uni, qui s'est améliorée d'un mois sur l'autre au cours de la période, et nous attendons avec impatience la saison commerciale estivale, stimulée par les vacances et par la forte demande pour les produits de mode de nos marques".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com