×
6 709
Fashion Jobs
PVH
Chef de Projet Digital Tommy Hilfiger
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile de France (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Commercial H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Achats Confirmé H/F
CDI · ROUBAIX
APPROACH PEOPLE
Hrpb Retail Anglais & Espagnol Courant H/F
CDI · BAYONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Formation et Qualite Service Client Bilingue Espagnol - H/F
CDI · SAINT-DENIS
VENTE-PRIVEE.COM
Responsable Des Ressources Humaines H/F
CDI · SAINT-DENIS
SAPIANCE RH
Directeur Commercial Moyen Orient (H/F)
CDI · DUBAÏ
COURIR
Contrôleuse/Contrôleur de Gestion Réseau - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · TOULOUSE
RICHEMONT
Chef de Projets Sourcing
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · LILLE
LA HALLE
Chargé(e) CRM H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur(Trice) Travaux et Maintenance - CDI 35h
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Moa & Déclarations Sociales H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Marque Propre Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Stratégie Confirmé H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Marque Propre Homme H/F
CDI · PARIS
ORIGINAL BTC FRANCE
Chargé(e) d'Affaires Prescription / Retail
CDI · PARIS
Publicités

Malgré les pertes, Esprit salue les progrès de son plan stratégique

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 19 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les temps sont durs pour Esprit. L'entreprise, basée entre Hong Kong et l'Allemagne, a enregistré des résultats médiocres, quoique supérieurs aux prévisions des analystes. Selon elle, les manifestations qui secouent Hong Kong ont entraîné un déclin de plus de 40% de la fréquentation dans ses magasins. Dans le cadre d'une conférence de presse sur les résultats de l'entreprise, le PDG Anders Kristiansen a rappelé que la situation y est "anormale".


Esprit


Si l'on met de côté ces événements extrêmes mais ponctuels, peut-on tout de même distinguer le début d'un progrès dans les résultats d'Esprit, qui connaît des difficultés depuis plusieurs années ? Oui. Mais la marque allemande est encore loin de se rétablir totalement, ce qui n'a pas empêché le cours de ses actions de rebondir ce jeudi, comme si les investisseurs voyaient un peu de lumière au bout du tunnel.

Au cours de l'exercice qui a pris fin le 30 juin, ses résultats ont en effet été meilleurs que prévu. Mais une perte nette de 2,14 milliards de dollars de Hong Kong (248 millions d'euros), en baisse de 16% par rapport à l'exercice précédent, reste une perte importante. Et si la baisse du chiffre d'affaires a été moins grave que prévu, compte tenu des fermetures de magasins, passant de 15,4 à 12,9 milliards de dollars de Hong Kong (de 1,78 à 1,49 milliard d'euros) d'un exercice sur l'autre, il n'y pas encore de quoi sortir le champagne.

Ce qu'il faut désormais déterminer, c'est dans quelle mesure cette baisse des ventes et des profits est liée aux manifestations de Hong Kong... Seulement 9,5% du chiffre d'affaires de l'entreprise étant réalisé en Asie, il est clair qu'Esprit a aussi des problèmes à régler sur ses autres marchés.

L'Allemagne représente un peu plus de la moitié de son chiffre d'affaires. Ses ventes au détail y ont diminué de 12,8%, mais c'est une bonne nouvelle puisque sa surface de vente a diminué de 14,8% au cours de la même période.

Le reste de l'Europe a connu une évolution similaire au cours de l'exercice : des ventes au détail en baisse de 7,6%, avec une réduction de 8,8% de la surface de vente. En Asie-Pacifique, les ventes au détail ont chuté de 34% et les surfaces de vente d'un impressionnant 35,5% — déclin lié à l'abandon du marché Australie-Nouvelle-Zélande.

Côté e-commerce, les nouvelles sont bonnes. Les ventes en ligne — réalisées à 96% en Europe — représentent près de 29% des ventes totales du groupe. Les ventes mondiales des différents sites e-commerce d'Esprit ont baissé de 6,6%, mais en monnaies locales, les ventes des boutiques en ligne en Europe ont augmenté de 3,9% au quatrième trimestre.

Raymond Or Ching Fai, président exécutif du groupe, est optimiste : "le dernier exercice a été marqué par des changements significatifs pour Esprit, et restera dans les mémoires comme un tournant décisif pour le redressement et le rétablissement de la rentabilité à long terme du groupe".

"Nous disposons désormais d'un plan stratégique précis, et d'une équipe idéale pour ramener Esprit sur le chemin de la croissance et de la rentabilité à long terme. Au cours du dernier exercice, les efforts de l'équipe ont posé des bases solides pour mettre en place notre modèle économique, et nous ont même permis d'obtenir les premiers signes d'amélioration de notre performance commerciale."

Il s'agit notamment de "redimensionner" l'organisation en construisant un nouveau modèle économique, "pour affûter notre image de marque, améliorer nos gammes de produits et notre expérience client, afin de regagner la confiance des consommateurs et notre compétitivité sur le marché. Nous sommes heureux de constater que ces changements donnent déjà des résultats", se félicite Raymond Or Ching Fai.

La suite au prochain épisode...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com