×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mango fait une nouvelle incursion dans le métavers avec une collection de NFT

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 mai 2022

Ce jeudi 12 mai, Mango a ouvert une nouvelle boutique de plus de 2.000 mètres carrés sur la Cinquième Avenue, à New York. Et ce n’est pas tout: la marque espagnole vient aussi de cosigner une collection de NFT inspirée d’œuvres des artistes espagnols Joan Miró, Antoni Tàpies et Miquel Barceló. La griffe fait ainsi un pas de plus dans le métavers, après avoir participé à la Metaverse Fashion Week en mars dernier.


Mango


Située au numéro 711 de la célèbre avenue new-yorkaise, la nouvelle boutique de Mango va devenir un "musée physique, digital et virtuel" pendant les onze jours à venir. Pour Mango, cet espace représente le "point de départ de son expansion aux États-Unis". Il sera équipé d’écrans où seront exposés les NFT et hébergera les œuvres des artistes.

En collaboration avec le créatif argentino-hongrois Farkas, la directrice d’animation Adri Bonsai, le peintre Marcos Tamargo et le spécialiste de l’art 3D Ferran Sánchez, qui fait aussi partie du département informatique de Mango, la marque a réinterprété deux œuvres de Miró (Oiseau volant vers le soleil et Tête et oiseau), deux autres d’Antoni Tàpies (Ulls i Creu et Esgrafiats) et une de Miquel Barceló (Dilatation), incorporées à des articles de la collection proposée en boutique.

Les cinq œuvres seront visibles aux coordonnées 16.78 du Museum District de la plateforme de réalité virtuelle Decentraland et seront aussi disponibles sur la plateforme de jetons non fongibles OpenSea, synchronisant les expériences physique et virtuelle. Mango va aussi mettre en vente de nouvelles pièces virtuelles, dont des vêtements et des lunettes, ainsi que 100 t-shirts commémoratifs du vernissage et un badge POAP (Proof of Attendance Protocol) virtuel, qui atteste de la participation à un événement et sera offert aux participants physiques et en ligne.


Mango


"Grâce à ces nouveaux projets, Mango touche des publics inédits et commence à comprendre comment interagissent les consommateurs les plus jeunes dans ces environnements", explique Jordi Álex, le directeur des technologies, des données, de la confidentialité et de la sécurité chez Mango.

Pour le moment, la marque ne voit pas le métavers comme un univers commercial mais bien comme un espace d’apprentissage. Pour développer ses projets digitaux, l’entreprise a formé une équipe sur mesure que rejoindront de nouveaux membres au cours des prochains mois.

Fondée en 1984 à Barcelone, la chaîne Mango est présente sur 110 marchés et a clôturé son dernier exercice avec un chiffre d’affaires de 2,234 millions d’euros, soit 21,3% de plus que l’année précédente. Les ventes restent toutefois inférieures aux 2,374 milliards d’euros de 2019. Actuellement, la vente en ligne génère 42% des revenus de l’entreprise. Dans le secteur de l’innovation, l’entreprise pilotée par Toni Ruiz a annoncé fin avril investir 3 millions d’euros dans la création d’un accélérateur de start-up.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com