×
Publicités
Publié le
5 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mango mise sur l'impression 3D pour une nouvelle collection d'accessoires et chaussures

Publié le
5 mai 2021

L'entreprise de mode catalane va de l'avant dans ses propositions innovantes. Après avoir lancé une première collection de bijoux réalisés avec la technologie 3D au début de l'année dernière, Mango mise à nouveau sur cette technique pour élargir sa proposition durable.


Mango


A partir du lundi 3 mai, cette dernière collection capsule Mango est disponible dans tous les pays où l'entreprise barcelonaise est présente via son e-commerce. Composée d'un total de sept pièces, dont un sac, des sandales, un collier et 4 bijoux, la collection a été réalisée en TPU (polyuréthane thermoplastique), un produit au "caractère durable et recyclable, puisqu'il est fabriqué à partir de matériaux d'origine végétale teintés avec des colorants naturels, extraits d'éléments végétaux".

Comme dans le cas de la collection de 10 bijoux imprimés en 3D, ce nouveau projet a été développé en collaboration avec l'entreprise espagnole Comme des Machines, un groupe d'artisans spécialisés dans la production durable de la mode par impression 3D.

Avec cette initiative, Mango vise à "renforcer davantage son engagement envers la durabilité" dans le sens où il s'agit d'un type de fabrication avec lequel aucun déchet n'est produit, a expliqué l'entreprise dirigée par Toni Ruiz dans un communiqué. "Chaque gramme de déchets non généré se traduit par du CO2 qui n'est pas libéré. C'est la forme de fabrication la plus durable qui existe", ont-ils souligné. Parmi les objectifs responsables de l'entreprise figure celui de faire en sorte que 100% du coton utilisé dans les vêtements soit durable et que 50% du polyester soit recyclé d'ici 2025. À ce jour, leur label "durable" couvre 79% de leurs vêtements.

Cette proposition s'ajoute aux derniers développements de l'offre de Mango, allant du lancement d'une collection de mode intime et de maillots de bain pour les femmes ayant subi une mastectomie ou de la présentation d'une sélection renouvelée de parfums au lancement de sa première ligne pour la maison. Au terme de l'exercice 2020, marqué par l'impact de la pandémie de coronavirus, l'entreprise de mode catalane a contracté ses ventes de 22,4% à 1,8 milliard d'euros. Au cours de la même période, les ventes en ligne ont augmenté de 36% pour atteindre 766 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com