×
5 450
Fashion Jobs
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
20 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mango refinance sa dette et la conditionne à des critères écoresponsables

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
20 avr. 2022

La chaîne de fast-fashion catalane Mango, qui a conclu l’année 2021 avec des comptes assainis (son résultat net a atteint 67 millions d'euros, soit trois fois plus qu'en 2019), a annoncé ce 19 avril prolonger l’échéancier de remboursement de son prêt syndiqué, qu'elle lie pour la première fois au respect de certains critères RSE (responsabilité sociale et environnementale). Ce crédit, dont le solde restant est de 236 millions d’euros, a été reconduit jusqu’en 2028, contre un terme initialement prévu en 2022 et 2023. L'opération a été dirigée par la banque espagnole CaixaBank.


Le refinancement de la dette de la marque sera lié pour la première fois au respect de critères RSE - Mango


L’accord trouvé avec son pool bancaire permet à la société espagnole de prolonger son échéancier, de renégocier son taux d’intérêt et de doubler le nombre de lignes de crédit revolving dont elle dispose. L’accord implique d’ailleurs un nouveau prêt syndiqué de 200 millions d’euros, dont 150 millions d’euros seront amortis de façon linéaire jusqu’en 2027. Les 50 millions restants font partie d’une ligne de crédit à utiliser jusqu’en 2023 pour des dépenses d'investissement, à solder en une seule échéance en 2028 en cas d’utilisation.

Le coût du crédit sera réduit si l’entreprise arrive à respecter certains objectifs environnementaux. D’ici 2025, elle s’est ainsi engagée à utiliser exclusivement du coton écoresponsable, du polyester recyclé et des fibres de cellulose. Elle doit aussi réduire de 10% ses émissions de CO2 de type 1 et 2.

"C’est une opération historique pour notre entreprise. Non seulement nous avons pour la première fois lié le coût de la dette à des indicateurs de développement durable, mais nous avons également réussi à allonger l’échéancier, à réduire le coût du crédit et, dans le même temps, à doubler notre capacité de financement", souligne Margarita Salvans, la directrice financière de Mango.

La transaction a été coordonnée conjointement par CaixaBank, BBVA et Banco Sabadell. Banco Santander, Erste Bank, Deutsche Bank, Ibercaja et Unicaja ont aussi participé à la transaction, avec l’appui juridique du cabinet barcelonais Broseta.

Mango vient en outre de terminer le remboursement de sa ligne de crédit de 240 millions d’euros, sollicitée au printemps 2020 à l'Instituto de Crédito Oficial (l'institut officiel du crédit espagnol, ndlr), soit au tout début de la pandémie. À la clôture de l’exercice 2021, la dette financière nette de l’entreprise était de 8 millions d’euros.

Fondée en 1984 à Barcelone, l'enseigne Mango est présente dans plus de 110 pays via un réseau commercial de 2.447 boutiques. En 2021, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 2,234 milliards d’euros, en hausse de 21,3% par rapport à 2020. Le canal en ligne pèse désormais 42% de ses ventes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com