×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 avr. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mango va émettre des obligations pour la première fois de son histoire

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 avr. 2019

Mango entame des démarches en vue de pouvoir émettre des obligations sur le marché boursier espagnol. La marque de mode catalane aurait d'ores et déjà initié la procédure, pour l’instant en attente de validation, consistant en l'émission de titres de créance d’une valeur maximum de 100 millions d’euros.


Mango va émettre de la dette pour la première fois de son histoire - Mango


Le groupe présidé par son fondateur Isak Andic a débuté les démarches avec le marché alternatif obligataire (Marf) pour réaliser la première émission de titres de son histoire, selon les informations publiées lundi par le journal El Confidencial. L’objectif ? Diversifier ses sources de financement et s’affranchir d’une dépendance totale aux banques.

Cette opération d’une valeur maximum de 100 millions d’euros représente un cinquième de la dette de la société. Sur ces 500 millions d’euros, 400 millions correspondent à un crédit syndiqué (un crédit octroyé par une association d'établissements financiers, ndlr) et 100 millions à des actifs circulants et des lignes de crédit renouvelable.

Alors que le nouveau directeur général de l’entreprise Toni Ruiz et son nouveau directeur financier sont en pourparlers avec le Marf, Mango serait en train de finaliser les entretiens avec les courtiers, les banques et les cabinets d’avocats qui feront office d’agents payeurs dans cette opération.

Cette émission de dette contribuera au financement du nouveau plan stratégique de Mango, qui souhaite agrandir ses points de vente, étendre sa présence en ligne, améliorer la gestion de ses stocks et se renforcer sur des marchés comme les États-Unis et la Chine.

Les résultats de l'exercice 2018 de la firme catalane n’ont pas encore été publiés, mais les experts estiment que son chiffre d’affaires se situe entre 2,225 et 2,325 milliards d’euros, soit entre 30 et 40 millions de plus qu’en 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com