×
5 606
Fashion Jobs
BOUTIQUE PETIT BATEAU
CDI - Chef de Produit Senior Cible Enfant H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
PETIT BATEAU
CDI - Analyste Support Applicatif Niveau 2 H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
CARTIER
Responsable Achats & Approvisionnement Parfums
CDI · PARIS
RICHEMONT
Watches Senior Project Manager
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Resp. Développement International E-Commerce H/F
CDI · PARIS - 3ÈME ARRONDISSEMENT
WALA FRANCE, COSMÉTIQUES DR. HAUSCHKA
Spa Manager
CDI · PARIS
ARLETTIE
Senior Account Manager
CDI · PARIS
HERMES FEMME
Responsable de Collection- Chaussures Femme
CDI · PANTIN
PIERRE HERMÉ PARIS
Responsable Ressources Humaines
CDI · VILLEJUIF
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Prevention Des Risques Fraude - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
ZAPA
Directeur de l'Offre Groupe (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE JACQUES BOGART
Responsable International Cosmétiques (H/F)
CDI · PARIS
CABINET BENSON & WINCH
Responsable Des Opérations - Univers Luxe / Haut de Gamme - la Vallée Village
CDI · SERRIS
JUINJUILLET
Education And Retail Academy Director #Directeur de la Formation Internationale (H/F) #Cosmétiques de Luxe
CDI · LEVALLOIS-PERRET
SUD EXPRESS
Responsable Régional(e) Nord Est
CDI · REIMS
CONFIDENTIEL
Responsable Régional Nord-Ouest H/F
CDI · NANTES
IRO
Directeur Communication & Marketing Digital (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI
CDI · LYON
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI Basé à Lyon
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
COURIR
International HR Business Partner - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile CDD H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
Publicités

Manifestation de producteurs de laine du Lesotho contre un monopole chinois

Par
AFP
Publié le
today 1 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maseru (Lesotho), 28 juin 2019 (AFP) - Plusieurs milliers d'éleveurs du petit royaume du Lesotho ont défilé vendredi dernier dans la capitale, Maseru, pour dénoncer un récent accord qui les contraint à vendre toute leur production de laine et de mohair à un seul grossiste chinois.


AFP


« Nous ne vendrons pas notre laine et notre mohair au Chinois, plutôt le brûler », s'est exclamé le responsable de l'association des producteurs Mokoenihi Thinyane devant les manifestants rassemblés devant le Parlement local.

Le gouvernement du Lesotho a instauré en septembre 2018 un nouveau règlement qui confie le monopole de l'achat et de la revente de la laine et du mohair produit dans le royaume à un homme d'affaires chinois, Stone Shi.

Depuis plusieurs décennies, les quelque 30 000 producteurs locaux vendaient leur laine et leur mohair à un revendeur d'Afrique du Sud voisine.

Cette décision a provoqué la colère des éleveurs, qui accusent le gouvernement d'avoir voulu favoriser les Chinois.

Les manifestants ont obtenu le soutien des partis d'opposition, d'un des frères du roi Letsie III et même de certains membres du parti du Premier ministre, Thomas Thabane, la Convention des Basothos (ABC), secoué par de vives rivalités internes.

« Nous mènerons la guerre (contre ce règlement) par tous les moyens légaux possibles et si nous ne réussissons pas, nous aurons recours à d'autres moyens », a menacé le porte-parole de l'opposition, Selibe Mochoboroane.

Jeudi, le gouvernement avait fait un premier pas vers les éleveurs en suspendant son règlement pendant trois mois, le temps de leur permettre de vendre leur production à qui bon leur semble.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.