×
6 111
Fashion Jobs
PVH CORP.
Account Manager Shoes - Tommy Hilfiger & Calvin Klein- Secteur Nord Est
CDI · PARIS
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stocks / Stock Keeper - c.c Centre 2 - st Etienne - CDI - 35h - f/h
CDI · SAINT-ÉTIENNE
IZIPIZI
Sales Representative UK (H/F)
CDI · PARIS
IZIPIZI
Sales Representative Benelux (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Attaché.e Commercial.e Mode Femme Sud-Est
CDI · LYON
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Contrôleur Financier Retail Monde (f/h)
CDI · PARIS
CITY ONE
Office Manager H/F
CDI · PARIS
KARA
Gestionnaire RH (H/F)
CDI · PARIS
SMCP
Chef de Projet IT CRM H/F
CDI · PARIS
MARIONNAUD
Responsable Régional Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
DIM
Chef de Produits Dim Homme Stratégique & Opérationnel (H/F)
CDI · RUEIL-MALMAISON
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stocks / Stock Keeper - Barbes - Paris - CDI - 35h - f/h
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Key Account Manager Jeanswear (bu Fashion)
CDI · PARIS
LE VOYAGE EN PANIER
Attaché Commercial H/F Nord Est
CDI · MONTEUX
GROUPE ARMAND THIERY
Animateur Régional H/F
CDI · CAEN
JUINJUILLET
Head of Wholesale (H/F) #Maison Indépendante de Mode #Pme
CDI · PARIS
SISLEY
Responsable Promotions Des Ventes Régional (Secteur Rhône-Alpes/Sud-Est) H/F
CDI · LYON
CONFIDENTIEL
Responsable Région Paris et Nord-Est
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
Demand Planner PAP/Souliers/Maroquinerie - CDI
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – E-Retail Key Account Manager (f/h)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Newness Planning Manager (f/m)
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Chef de Produit Prêt-À-Porter (H/F)
CDI · CLICHY
Publicités
Publié le
6 mai 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marc O'Polo vise le milliard d'euros de chiffre d'affaires à moyen terme

Publié le
6 mai 2021

"Nous visons le milliard d'euros de chiffre d'affaires à moyen terme". Alors qu'actuellement en Europe, la plupart des magasins à l'enseigne Marc O'Polo et les revendeurs de la marque sont fermés pour cause de contraintes sanitaires, la déclaration peut surprendre. Mais Massimo Francese, directeur international de la marque allemande, assume cette ambition. "C'est une année très difficile, avec des confinements sur beaucoup de nos marchés clés ces six derniers mois, analyse le dirigeant. Mais nous sommes adossés à un actionnariat familial qui soutient la marque. Malgré le contexte, nous n'avons pas eu de plan de fermetures de magasins. Quelques franchisés ont arrêté, mais globalement nous avons continué à ouvrir des boutiques."


Marc O'Polo a créé sa filialle russe - Mrc O'Polo


Le groupe basé à Stephanskirchen, en Bavière, avait annoncé un chiffre d'affaires sur son exercice 2018/19, clos en mai, de 472 millions d'euros. En 2019/20, celui-ci serait tombé à 462 millions. Le recul en 2020/21 devrait être bien plus important. Pour autant, la marque affirme ses ambitions de croissance à moyen terme.

Comme de nombreux acteurs, les reculs d'activité liés aux fermetures des magasins ont été légèrement compensés par la croissance des ventes en ligne. "Nous avons en moyenne une progression de 60% des ventes en digital, via notre site et les plateformes multimarques, explique le dirigeant. Mais certains marchés comme la Chine, où nous avons 55 magasins à pleins prix, ou encore la Russie ont réalisé des performances encourageantes. En ce moment de nombreuses marques ont une approche défensive. Nous, nous avons maintenu notre plan d'ouvertures de magasins et de déploiement".

Ces derniers mois, la marque a développé sa présence en Europe centrale, notamment en République tchèque et en Roumanie. Elle a aussi repris en direct le marché russe, où elle était présente depuis dix-huit ans avec un partenaire et où elle compte onze magasins en direct, cinq franchisés, deux outlets et une présence chez les pure players locaux Wildberries et Lamoda. "Nous avons l'ambition de doubler notre activité sur ce marché, avec des ouvertures et un renforcement sur le digital. Notre vision est aujourd'hui omnicanale", explique Massimo Francese qui souligne que la part du digital atteint déjà les 20% de l'activité de la marque.


De gauche à droite Werner Bock, le président du conseil d'administration, Suzanne Schwenger, directrice produit, et Maximilian Bock, co directeur général et directeur retail de Marc O'Polo pour le coup d'envoi des travaux de la future House of Prodcutde la marque - Marc O'Polo


Pour soutenir cette vision, Marc O'Polo investit, affirme le groupe. Ainsi, la société allemande, qui entend mieux coordonner ses opérations, s'est lancée dans un chantier d'un an et demi afin de passer l'ensemble des opérations sous le progiciel de gestion intégré SAP.

"Sans donner de montant, 90% de nos bénéfices sont réinvestis dans le développement de l'entreprise, explique le directeur des ventes internationales. Nous avons récemment inauguré de nouveaux locaux et lancé les travaux de notre future House of Product. Nous allons avoir un nouveau bâtiment pour réunir l'ensemble des équipes produits qui étaient dispersées". Des développements qui doivent permettre à la marque d'apporter plus d'exclusivités à ses partenaires et plus de complémentarité à ces clients. Le marché russe va ainsi servir de laboratoire pour la coordination des opérations.


Le premier scandinavian Studio de Marc O'Polo a ouvert en marsà Munich - Marc O'Polo


Car pour atteindre la barre du milliard d'euros dans un marché du vêtement très bataillé et qui se contracte sur de nombreux marchés, Marc O'Polo mise sur une montée en puissance de sa présence.

D'abord sur les marchés où la marque est présente (37 actuellement), avec la construction de liens avec la plupart des places de marché digitales mode dans les différents pays, mais aussi avec le développement de son nouveau concept de magasin nommé "Scandinavian Studio". Initié à Munich en début d'année et affichant clairement "Est. in Stockholm" (né à Stockholm, ndlr)  celui-ci fait référence aux racines scandinaves de la marque et doit progressivement prendre place dans les grandes villes clés.


Les éléments du "Scandinavian Studio" vont être déployés dans les grands magasins - Marc O'Polo


Le concept va aussi être déployé dans les réseaux de grands magasins où s'exprime Marc O'Polo. "Nous allons avoir un corner aux Galeries Lafayette Haussmann qui va s'étendre sur plus de 80 mètres carrés, explique Nathalie Journe, qui développe la marque sur la France. Il y a une véritable opportunité pour la marque, la tendance casual mais aussi l'attirance pour l'écoresponsabilité sont autant d'éléments qui lui sont favorables. La marque a toujours eu cet aspect durable, sans communiquer dessus. A présent, nous le faisons plus. L'ambition est d'avoir 100% de produits avec des matières écoresponsables d'ici à 2025. Et nous serons déjà à 87% pour l'automne-hiver prochain contre 70% actuellement". Au-delà des grands magasins, la marque veut développer sa présence dans l'Hexagone en passant par l'affiliation. Paris doit par ailleurs être l'épicentre des velléités d'expansion de Marc O'Polo.

La marque veut également saisir les opportunité outre-Atlantique, où l'activité et la consommation redémarre. Mais surtout, elle veut séduire les acheteurs. Début 2022, la marque entend participer au salon Pitti Uomo de Florence pour toucher des revendeurs internationaux, et même ouvrir un premier magasin à Milan. "Mais nous sommes en train revoir notre calendrier pour l'ajuster sur la Fashion Week de Paris. Car c'est à Paris que se retrouvent tous les principaux acteurs du secteur". Pas d'annonce d'événement pour l'heure mais la société allemande a décidé d'installer son showroom international dans la capitale française. Un outil qui va lui permettre de présenter l'intégralité de son offre et qui devrait être opérationnel pour début 2022.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com