×
5 352
Fashion Jobs
Publié le
23 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marine Serre structure sa société avec l’arrivée de deux managers clés

Publié le
23 mai 2022

Marine Serre grandit et passe à la vitesse supérieure. Connue pour son sportwear couture futuriste et sa mode régénérée, la créatrice, qui a lancé sa marque de prêt-à-porter féminin en 2016, s’est imposée en quelques années comme l’un des noms les plus suivis de la planète mode. Elle s’engage dans une nouvelle étape en structurant son entreprise avec l’arrivée de deux figures clés: Carol Girod en tant que directrice des opérations et Alya Nazaraly comme directrice marketing & digital.


Une silhouette Marine Serre pour l'automne-hiver 2022/23 - © PixelFormula


Experte en stratégie de marque, Carol Girod affiche un riche parcours, à la fois dans le luxe, le digital et le développement durable, s’alignant complètement avec la démarche écologique de Marine Serre. Diplômée en 2000 de l’école de commerce EM Lyon, pendant dix-sept ans, la manager travaille dans le marketing et la communication pour de grands groupes tels Kering, Nike et Ralph Lauren. Elle y développe des marques, en lance à l’international ou les repositionne, en adaptant les nouveaux business modèles à l’avènement du digital, des réseaux sociaux et de la globalisation des modes de consommation.
 
Parallèlement, elle continue de se former, d'abord à l’école du Louvre, puis à l’institut des langues et civilisations orientales, où elle apprend le mandarin et la culture chinoise. En 2017, elle cofonde avec Christophe Lépine, AgenC, une agence de conseil responsable pour les marques, qui lance en 2020 le projet Resilience, une entreprise d’insertion engagée pour la relocalisation d’une industrie textile inclusive et durable via le label "low-impact". Par ailleurs, Carol Girod fonde fin 2021 Le Beau Monde, une association et un média soutenant la jeune création artistique.

Une spécialiste de la culture au marketing



Diplômée d’un master en affaires publiques, culture & management à Sciences Po Paris et d’un master en sociologie à l’Ecole des hautes études en sciences sociales EHESS, Alya Nazaraly débute sa carrière comme consultante chez Accenture, avant de bifurquer vers la culture. Entre 2012 et 2015, elle est notamment responsable du développement culturel du musée Picasso à Paris. Elle travaille ensuite un an pour le club parisien Silencio.

Après deux ans comme directrice du développement chez Le Jardin Imparfait, qui regroupe différentes structures culturelles, cette spécialiste du marketing se transfère en 2018 chez la griffe de luxe Balmain, où elle est responsable des événements, partenariats et projets spéciaux jusqu’à rejoindre Marine Serre en janvier.

Ces deux nominations marquent un virage pour Marine Serre, qui célèbre cette année son cinquième anniversaire. La marque est parvenue à basculer vers un modèle de création et d'économie circulaire mettant en place un processus de régénération et d’upcycling avancé, tout en restant rentable. Employant 70 personnes, son chiffre d’affaires s’élève à 13,6 millions d’euros, selon un entretien accordé à Vogue Business.

Au côté du prêt-à-porter féminin et masculin et d’une ligne pour enfant, le label, reconnaissable à son emblématique logo en forme de demi-lune, a enrichi son offre avec des accessoires, en particulier des sacs recyclés, et une ligne de bijoux, également réalisés à partir de matériaux récupérés. Distribuée auprès de 120 revendeurs multimarques dans le monde, elle souhaite ouvrir d'ici à deux ans une première boutique monomarque à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com